Plus belle la vie : un nouveau cadavre découvert




Plus belle la vie PBLV, infos, intrigues, spoilers – Les jours se suivent et se ressemblent dans votre série quotidienne Plus belle la vie ! En effet, dans deux jours, la police du commissariat du Mistral va faire une découverte des plus macabres puisque l’Enchanteur a fait une nouvelle victime et parmi les leurs !

Et c’est devant le commissariat que Nicolas va déposer sa victime, comme une provocation adressée à la police qui peine à le démasquer…

Plus belle la vie : une enquête réouverte... (VIDEO)

Capture Dailymotion

Patrick, Jean-Paul et Samia découvrent, dans un camion étrangement garé devant le commissariat, le corps sans vie de leur collègue, Anne Quercy. La profileuse avait bien compris que l’Enchanteur était Nicolas Berger mais comme Patrick ne l’a pas cru et qu’elle a été contrainte d’enquêter en solo, elle l’a payé de sa vie.

Prise au piège dans le repère de l’Enchanteur, Quercy n’a pas eu d’autre choix que d’accepter son sort…

Un nouveau cadavre qui devrait enfin ouvrir les yeux de Patrick Nebout.

En attendant de découvrir tout ça à l’écran, vous avez rendez-vous ce soir à 20h25 sur France 3 pour l’épisode n°3278 :

Pascal est transporté aux urgences avec un trauma crânien. Son fils William est paniqué. Nicolas s’apprête à procéder à l’opération. Au moment d’inciser, son scalpel tremble… De Ponsac, l’avocat de Claire, estime sa succession à 22 millions d’euros. Océane veut la refuser mais elle ne peut le faire qu’une fois majeur. D’ici là, c’est Sacha qui est chargé de gérer sa fortune, en tant que tuteur légal. De son côté, Blanche avoue à Coralie qu’elle doute un peu de Nicolas…

Francesco se moque gentiment de Vincent en lui faisant croire qu’il est de nouveau tyrannique. En passant commande, Frémont charrie Vincent sur sa nouvelle situation de gérant de « baraque à frites ». Vincent, stoïque, ne répond pas à ses attaques. En apprenant le nouvel emplacement du food truck par Frémont, Barbara devient verte de rage…

Mirta a fait chou blanc avec la station vélo, mais s’engage envers Brunel à trouver une place. Désabusée, elle se reproche de ne pas assurer. Roland la prend en pitié et accepte de l’aider…