Il trouait ses préservatifs pour contaminer ses partenaires




Geralt/Pixabay

Dans la série « on vit vraiment dans un monde de dingues », impossible de passer à côté de cette sordide affaire  : celle d’un coiffeur écossais qui, malade du sida, a délibérément contaminé ses partenaires sexuels. Au nom de quoi ? On se le demande… Peut-être n’a t-il  jamais accepté d’avoir lui même été contaminé par l’une de ses anciennes conquêtes.

Par le biais de l’application Grindr, il rencontrait d’autres hommes à qui il affirmait être séronégatif. Puis de leur proposer des rapports sexuels sans préservatif alors qu’il se savait malade et refusait tout traitement. Ceux qui acceptaient étaient donc parfaitement conscients du risque qu’ils prenaient.

Mais il a poussé le vice encore plus loin… Il a en effet mis en place une machination incroyable pour ceux qui refusaient un rapport non protégé. Comment ? En trouant volontairement son préservatif ! On nage en plein délire, non ?

Et parce que ce garçon a vraiment un gros problème il s’est ensuite amusé à narguer tous ses partenaires.

« Tu as peut-être de la fièvre. Je t’ai pénétré et je suis séropositif. LOL. Oops ! » a t-il par exemple écrit à l’une de ses victimes par le biais d’un simple SMS. Une victime qui avait accepté d’avoir un rapport non protégé.

Mais ce sinistre personnage ne s’est pas arrêté là. Il a ensuite avoué aux autres (ceux qui avaient opté pour un rapport avec préservatif) l’incroyable et sinistre stratégie qu’il avait mis au point. C’est ainsi qu’il aurait aussi lâché à un autre de ses partenaires qui lui se croyait protégé. « J’ai troué le préservatif. Quel idiot tu es, tu ne l’as même pas remarqué! »

Bref, un vrai malade qui en quelques mois à peine aurait infecté quatre hommes et tenté d’en infecter six autre. Son procès vient à peine de débuter et devrait durer 6 semaines au moins.