Isabelle Adjani très émue par la disparition de Claude Pinoteau



0
(0)
I.Adjani dans « David et Madame Hansen » © Pathé Distribution

Annonces

Tout comme pour Sophie Marceau dans  « La Boum », c’est à Claude Pinoteau qu’Isabelle Adjani doit son premier grand rôle au cinéma. C’était dans « La gifle » en 1974 aux côtés de deux monstres sacrés : Lino Ventura et Annie Girardot.


Annonces

C’est donc avec beaucoup d’émotion que l’actrice a appris la disparition du réalisateur français, décédé ce vendredi à l’âge de 87 ans.

Dans un entretien accordé au JDD, Isabelle Adjani fait part de son émotion et se souvient d’un homme pudique,  spontané et chaleureux qui avait une manière très protectrice de lui parler et faisait preuve d’une extrême gentillesse.

Consciente qu’elle lui doit beaucoup, elle évoque la mémoire de son « père de cinéma » , d’un homme qui lui appris son métier d’actrice.


Annonces

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces