Danse avec les Stars, Lorie : « je ne m’imagine pas en finale » (interview)


Crédit photo © Christophe Chevalin – TF1

ANNONCES

C’est aujourd’hui que sort dans les bacs le nouvel album ensoleillé de Lorie, « Danse », plusieurs semaines après sa sortie en avant-première sur Vente-Privée.

La chanteuse, que l’on retrouve chaque samedi sur TF1 dans « Danse avec les Stars », a répondu à nos questions à l’occasion la sortie de cet album, le premier sous son propre label.

Lorie se confie ainsi sur ce nouvel opus, sur les maisons de disques et bien sûr sur son aventure dans « Danse avec les Stars ».

Voici donc l’intégralité de l’interview de Lorie que l’on remercie pour sa sympathie et sa disponibilité. Et pour acheter « Danse », c’est par ici que ça se passe.


ANNONCES

Pour ce septième album, pourquoi avoir choisi de faire un album de reprises ?

C’est une demande du public en fait. Quand on voit les gens aujourd’hui, ils sont dans une ambiance assez nostalgique et ils sont dans une période un peu difficile, dans laquelle ils ont besoin de repères. Ils ont envie d’entendre des chansons qu’ils connaissent déjà, ils ont envie d’avoir des repères et ça les rassure d’entendre des chansons qu’ils connaissent déjà.

Quelle est votre chanson préférée sur cet album ?

Je dirais que mon gros coup de coeur c’est « Soleil ».

Pourquoi avoir choisi de sortir cet album d’abord sur vente-privee.com ?

Parce qu’aujourd’hui je n’ai plus de maison de disques, je suis ma propre boss et aujourd’hui on ne vend plus les disques de la même façon qu’il y a 10 ans. Beaucoup de choses se font sur internet, le marché du disque évolue et il faut savoir vivre avec cette évolution. C’est un beau coup de pub pour amorcer cette sortie de disque en magasins.

Que pensez-vous de la polémique autour de l’album de Baptiste Giabiconi, exclu du top albums à cause de l’exclu à vente-privée ?

Je trouve ça ridicule ! Et d’un autre côté ça me fait rire parce que comme par hasard les maisons de disques se réveillent et font genre ils ne sont pas contents… Mais voilà, c’est bien fait pour elles, ça leur montre qu’il faut se bouger les fesses et ouvrir les yeux, et qu’il faut arrêter de dormir sur ses lauriers… A un moment donné, les choses évoluent, il y a des nouvelles marques, des nouveaux sites, des nouveaux réseaux, qui ont envie de faire bouger les choses, qui ont plein d’idées… Il faut bosser main dans la main avec eux et arrêter de croire que les maisons de disques sont les rois du monde parce que ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui.

Est-ce que vous ressentez une pression supplémentaire en produisant cet album avec votre propre label ?

Bien sûr, c’est un risque. C’est plus de pression, c’est plus de boulot… Mais d’un autre côté c’est aussi une liberté très agréable pour un artiste. Sauf que maintenant je ne fais pas que m’occuper de l’artistique mais de plein d’autres choses. Je dois mettre le nez dans des contrats et c’est génial.

La tournée qui va suivre l’année prochaine, 5 ans après la précédente, réservera-t-elle des surprises à vos fans ?

Oui, il va y avoir plein de surprises. Ca va être un super show comme je les aime, avec plein de visuels, des danseurs, de beaux tableaux et surtout ça sera un show très interactif avec le public !

Vous doublez à nouveau Clochette dans le film sorti au début du mois, avez-vous de nouveaux projets en tant qu’actrice ?

Oui, j’ai de nouveaux projets. Pour l’instant c’est juste en lecture, il n’y a rien de signé, il n’y a rien de fait mais j’ai lu déjà plusieurs scénarios pour la télé.

Pourquoi avoir choisi de participer à « Danse avec les Stars » ?

Déjà c’est une émission qui parle de danse donc comme j’adore danser, c’était déjà un bon point (rires). On m’aurait demandé de faire du golf, j’aurais sûrement hésité un petit peu parce que c’est pas trop mon truc ! C’est une émission qui a de belles valeurs comme le dépassement de soi, avec toutes les semaines un nouveau challenge. J’adore ça, je suis une artiste qui aime se remettre en question et j’aime la compétition et relever des défis.

Est-ce un hasard de sortir un album intitulé « Danse » en plein pendant « Danse avec les Stars » ?

Oui c’est un hasard parce que je travaille sur cet album depuis le début de l’année et je voulais que ce soit un album très dansant, très festif, et dès le départ je voulais l’appeler « Danse ». Après quand la production de « Danse avec les Stars » est revenue vers moi pour me proposer cette émission, je me suis dit « ba tiens, c’est un signe » ! (rires)

Pensez-vous que l’émission va vous aider à booster les ventes de votre album ?

Oh oui, j’espère ! En tout cas, d’être tous les samedis soirs en prime time devant 6 millions de personnes, je pense que c’est la meilleure promo qu’on puisse avoir !

On vous a vu plusieurs fois craquer en répétitions, vous attendiez-vous à ce que ça soit si dur ?

Je m’attendais à ce que ça soit plus difficile physiquement et moins psychologiquement. Mais après avec la fatigue et toute la promo que j’ai aussi à côté… c’est vrai que moi quand je suis fatiguée, je craque pour un rien. J’ai les larmes faciles.

Cela représente combien d’heures de répétitions par semaine ?

C’est minimum quatre heures par jour, mais par exemple la semaine dernière j’ai eu une journée de neuf heures de répets. C’est beaucoup beaucoup de travail…

Depuis le lancement de l’émission, Amel Bent et vous êtes au coude à coude chaque samedi soir dans le classement des notes. Vous imaginez-vous déjà en finale toutes les deux ?

Je ne m’imagine pas encore en finale… Tous les lundis on découvre une nouvelle danse et ce que je veux c’est essayer d’être la plus performante le samedi soir. Chaque semaine je pense au samedi qui arrive. Je ne pense pas à la finale, je pense à me concentrer sur la danse que j’ai à faire.

Quel est le membre du jury qui vous impressionne le plus ?

Tous ! Ils sont tous très exigeants même si c’est que Chris (Marques) est le plus sévère de tous. Pietra est beaucoup sur l’émotion, l’interprétation, et Jean-Marc lui c’est les deux, la technique et l’artistique. Shy’m nous comprend parce qu’elle a vécu la saison dernière tout ce qu’on est entrain de vivre. Mais tous ils sont vraiment très exigeants.

Quel est le plus difficile pour vous, la technique ou l’artistique ?

Pour ma part c’est l’artistique. Moi je suis quelqu’un de très technique, qui a déjà des bases mais le plus dur pour moi, c’est de me lâcher. C’est justement d’oublier cette technique et de faire vivre ma danse.

Comment est l’ambiance entre les stars en coulisses ?

Super ! Franchement c’est vraiment super. Dès qu’il y en a un qui part, on est vraiment très très triste. Mais à chaque fois, que se soit en répets ou en primes, on s’entend tous très bien et on s’entraide. Quand il y en a un qui a un petit coup de mou, on va lui remonter le moral, c’est vraiment une très bonne ambiance.

Et si l’an prochain on vous proposait de rejoindre le jury ?

Je sais pas… Si je peux partager avec les candidats ce que j’ai pu apprendre et mon expérience… Oui, pourquoi pas.

Propos recueillis par Céline Geoffroy Sanchez. Reproduction interdite sans citer Stars-Actu.fr

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES