Sondage présidentielle 2012 : les femmes se sentent plus proches de François Hollande



0
(0)
Crédits : PR Photos

Annonces

Contrairement aux sondages d’opinions classiques qui visent à établir des classements prévisionnels sur l’élection présidentielle, /XL le spécialiste de la communication de l’engagement a souhaité interroger les françaises sur ce qu’est, selon elles, la notion d’engagement en politique.


Annonces

Par cette étude, /XL apporte des éléments de réponse au travers d’un parallèle entre l’engagement des consommatrices pour les marques et l’engagement des citoyennes/électrices envers un candidat politique. Cette étude a été réalisée à partir d’une méthodologie exclusive développée par la société et utilisée en marketing, qui s’appuie sur quatre notions prédéfinies : fidélité, implication, exigence et éthique.

1000 femmes françaises* ont été sondées sur des questions portant sur la perception qu’elles ont de l’engagement des politiques candidats à la présidentielle 2012, les qualités dont ils doivent faire preuve et ceux dont elles se sentent le plus proche.

Catherine Michaud, Présidente de /XL, commanditaire de l’étude, explique « L’engagement sociétal est un sujet prégnant aujourd’hui dans nos vies. Nous avons souhaité dans cette étude interroger des femmes pour révéler un éclairage particulièrement nouveau dans un contexte électoral où les citoyens semblent se désengager de la campagne Présidentielle. Ainsi, l’idée a été de réaliser une analogie entre l’engagement de la consommatrice pour une marque et de la citoyenne pour un(e) candidat(e)».


Annonces

LES PRINCIPAUX RESULTATS DE L’ETUDE

1/ Des paroles ou des actes. Qu’est-ce que l’engagement politique pour vous ?

Pour 43,2% des répondantes, la notion d’engagement politique en tant que citoyennes se résume avant tout à « voter », ou à défendre un projet de société pour 34,7% d’entre elles. Elles ne sont que 12,4% à penser que cet engagement se résume à soutenir un candidat, et 9,7% déclarent qu’il s’agit de « participer à un débat public, donner son point de vue ».

Pour elles, un candidat à la Présidentielle se doit d’être avant tout sincère (pour 43,9% d’entre elles) et être porteur d’un projet de société (39,5%).

2/ De quel(le) candidat(e) vous sentez-vous le plus proche ?

26,7% d’entre elles répondent François Hollande, et 23,8% se tourne vers Nicolas Sarkozy.

Marine Le Pen arrive en troisième position pour 14,5% des répondantes, devant François Bayrou (13,5%), Jean-Luc Mélenchon (12,3%) et Eva Joly (3,3%).

3/ Les 4 profils utilisés pour définir l’engagement de la consommatrice et de la citoyenne

Fidélité : soutenir/parrainer
Implication : Participer/s’impliquer
Exigence : Voter/attendre des preuves
Ethique : Défendre un projet/être sincère

4/ De consommatrices à électrices, les femmes s’engagent.

Pour faire ce parallèle, quand on leur demande ce qui leur donne le plus envie de s’engager pour une marque, plus de 60% des femmes interrogées préfèrent, en premier lieu, les cadeaux et, en second, les preuves, plutôt que la transparence, troisième choix, et enfin la possibilité de tester les produits.

Les françaises plébiscitent donc d’abord la preuve, le rationnel, le concret dans l’engagement politique (le triomphe du vote, 43,2%).

L’engagement par l’égalité et la réciprocité.

Quand on demande aux femmes de définir leur engagement politique, elles répondent à hauteur de 43,2% : Voter. Par réciprocité, quand on leur demande ce que doit être l’engagement d’un candidat, elles répondent à 39,5% : Être porteur d’un projet de société. Ces deux réponses font appel au même profil d’engagement : L’EXIGENCE, lequel ressort ici comme majeur.

Face aux marques comme face aux candidats, consommatrices ou citoyennes, les femmes interrogées affirment les mêmes exigences : compter avec elles et non pas seulement compter sur elles ; donner et non plus seulement demander ; prouver et non plus seulement promettre ; parler à chacune d’elles et non plus seulement s’adresser à toutes ; leur être fidèle et non plus seulement leur demander de l’être.

L’étude révèle ainsi que les femmes sont cohérentes entre leurs motivations d’achat et leur choix de candidat.

L’exigence est un profil saillant pour les femmes face aux marques puisqu’elles attendent de celles-ci des preuves pour plus de 25% d’entre elles, et qu’elles s’engagent pour 42% à cette même exigence en se disant prêtes à répondre aux marques qui leur demandent leur avis. (Enquêtes de satisfaction)

*Sondage réalisé via la plateforme d’études online Toluna, le 27 mars 2012. Echantillon de 1000 femmes, âgées de 18 à 54 ans (tous revenus, niveaux d’éducation, situation géographique, situation maritale, enfants ou pas, confondus).

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces