Orelsan obtient la relaxe



0
(0)
©Wagram Music

Annonces

Au début du mois de mai, dans le cadre de l’affaire opposant Orelsan à l’Association « Ni putes ni soumises »,  le procureur avait réclamé la relaxe du rappeur  estimant que l’on se trompait d’ennemi .


Annonces

Dans ses conclusions il avait indiqué que les femmes battues ne pouvaient être victimes des propos d’un chanteur s’exprimant dans le cadre de sa «liberté d’expression artistique».

L’association le poursuivait pour «provocation au crime» estimant que son titre «Sale P*te» était un appel à la violence envers les femmes.

Hier le tribunal correctionnel de Paris a rendu son verdict en prononçant la relaxe d’Orelsan.


Annonces

Cette affaire avait débuté en 2009 et avait eu pour conséquence l’annulation de plusieurs dates de la tournée du rappeur mais aussi la déprogrammation de son passage aux Francofolies de la Rochelle.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces