Le coup de gueule de Shy’m après la censure de son nouveau clip



0
(0)


Annonces

Shy’m est en colère après que son nouveau clip « On se fout de nous » ait été censuré sur le célèbre site de partage vidéo Youtube.


Annonces

Nouvel extrait de son album « Caméléon », ce clip met en scène une Shy’m particulièrement sexy et un beau gosse tatoué autour d’un lit.

Afin d’illustrer la déchirure au sein d’un couple, ces deux là se livrent tout au long du clip à un duel sensuel  mais qui ne tombe jamais dans la vulgarité

Et pourtant certains internautes semblent avoir été si choqués que Youtube a pris la décision de l’interdire aux moins de 18 ans…


Annonces

Face à ce qu’elle considère comme une réaction démesurée, Shy’m n’a pas tardé à réagir sur son compte Twitter officiel. Et comme vous allez le voir, la chanteuse semblait quelque peu énervée

« J’ai quand même eu une grosse frayeur. J’ai cru qu’en rentrant en France je n’aurais plus eu le droit de regarder Secret Story, les Anges, c’était quoi l’autre truc que j’aimais trop encore, ah oui, carré VIP…!! Nip Tuck, Titanic, les Simpson, Titeuf, la Petite maison… Ah si ça je peux, ah non je peux pas… parfois Charles embrasse Caroline. Merde ! (tiens ça, ça passe). Donc les jurons sont permis ? Coooolllll …. Vous êtes vraiment que des biiiiiiiiiiiip d’hypocrites de biiiiiiiiiiiiip..!!! Ah nan, il y a quand même des permis ? Coooolllll …. Vous êtes vraiment que des biiiiiiiiiiiip d’hypocrites de biiiiiiiiiiiiip..!!! Ah nan, il y a quand même des ‘BIP’ par dessus ».

Mais Shy’m ne s’est pas arrêtée en si bon chemin s’en prenant ensuite à Youtube qu’elle accuse de diffuser des images bien plus violentes (vidéos gores, massacres de guerre filmés…).

Histoire de bien montrer sa colère, Shy’m a rajouté « Je peux toujours aller acheter et jouer a « Call of Duty » car le magasin a caché le -18 avec l’étiquette du prix. Youpi !! Oh puis, c’est qu’une adresse email et un code à entrer, personne ne me demande une photocopie de ma carte d’identité, un extrait d’acte de naissance, le CV et un éventuel casier judiciaire de mes parents et de mes ancêtres des 10 générations passées ».

En conclusion elle s’est demandée s’il lui faudrait bientôt la photo de son profil Twitter… qui pourrait en choquer certains.

La bonne nouvelle c’est que l’interdiction a depuis été levée… et que la vidéo continue faire un carton puisque déjà vue plus de 600 000 fois malgré la censure

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces