Décès de Nagisha Oshima, réalisateur de « L’empire des sens »



0
(0)
Rita Molnár (CC BY-SA 2.5)
Rita Molnár (CC BY-SA 2.5)

Annonces

Le très controversé cinéaste japonais Nagisha Oshima est décédé hier, mardi 15 janvier 2013, des suites d’une infection pulmonaire. Âgé de 80 ans, il avait mis fin à sa carrière à la fin des années 90 car victime d’une paralysie consécutive à une hémorragie cérébrale.


Annonces

Plusieurs de ses films ont fait scandale au Japon ou en Europe, par leur aspect politique ou transgressif. On pense en premier lieu à Nuit et brouillard du Japon, Fuyro ou bien encore au désormais culte film « L’empire des sens ».

Véritable chef de file de la nouvelle vague japonaise, il était l’un « des maîtres du cinéma nippon, un réalisateur dont certaines œuvres ont bouleversé l’univers esthétique et sensible des spectateurs du monde entier » a déclaré Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication.

Pour la Ministre Nagisha Oshima restera pour toujours « un maître dans l’art de sublimer à l’écran des sujets politiques et sociaux, en chefs d’œuvre universels ».


Annonces

Un bel hommage à un homme qui laisse derrière lui une œuvre de quelque 50 films, téléfilms et courts-métrages.

Il s’est éteint ce mardi à l’hôpital de Fujisawa, près de Tokyo.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces