Turf de Fabien Onteniente démarre bien mal sa carrière



0
(0)
©Pathé Distribution
©Pathé Distribution

Annonces

Le dernier film de Fabien Onteniente « Turf » démarre vraiment mal sa carrière. Portée notamment par Alain Chabat, Edouard Baer et Philippe Duquesne, cette comédie semble en effet promise à un avenir bien sombre.


Annonces

Hier, lors des premières séances parisiennes de 14 heures de ce mercredi 13 février 2013,  le film s’est en effet contenté de la 5eme place avec seulement 449 malheureux spectateurs dans une combinaison de 15 salles de la capitale.

Un score qui s’avère être à des années lumière de la dernière comédie de Fabien Onteniente (ndrl : Camping 2) qui avait frôlé les 3000 spectateurs lors de ces mêmes premières séances.

Il faut dire que la presse n’a pas été tendre avec le film, se montrant même parfois assassine.


Annonces

Il y a ceux qui évoquent un navet, ceux qui parlent d’un film bourrin ou bien encore ceux pour qui ce nouveau film n’est que du « réchauffé ».

Les bonnes critiques sont rares et se concentrent généralement sur le jeu des acteurs qui parvient à sauver le film.

Et les spectateurs dans tout ça ? S’ils ont apprécié le film, le bouche-à-oreille devrait fonctionner. Dans le cas contraire « Turf » pourrait être synonyme d’énorme bide pour le réalisateur de Camping.

« Turf, » un film de Fabien Onteniente avec Alain Chabat, Edouard Baer, Philippe Duquesne, Lucien Jean-Baptiste et Gérard Depardieu

Pour vous donner peut-être l’envie d’aller le voir, nous vous proposons tout de suite le synopsis officiel ainsi que la bande-annonce.

Turf, c’est l’histoire de quatre potes, quatre petits Français : le Grec (l’ostéopathe), Fifi (qui vit chez sa mère, concierge), Fortuné (l’Antillais qui travaille à la Cogex), et Freddy (le flambeur). Ils fréquentent assidument un PMU parisien, Le Balto. Fatigués de perdre le peu qu’ils ont, ils veulent arrêter de jouer au Turf… Oui mais, selon la devise bien connue des turfistes : Jour de perte, veille de gain, le destin frappe au carreau !

Un destin qui porte des costumes de grand faiseur, un joueur de légende, connu comme le loup blanc sur tous les hippodromes, de tous les turfistes et… de la Police des Jeux : Monsieur Paul. Ce « gentleman » de retour aux affaires leur propose d’acheter un crack, en réalité une vielle carne : Torpille. Ils sont quatre… et décident d’acheter chacun une patte du canasson ! La bande du Balto entre alors dans le monde des propriétaires, des combines et des milliardaires d’Auteuil à Monte-Carlo.

Vont-ils triompher ou tout perdre, même leur amitié ? Les chevaux sont sous les ordres !

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces