Karine le Marchand porte encore plainte…



0
(0)

Nouvelle étape dans la bataille que se livrent depuis plusieurs semaines Karine le Marchand et Lilian Thuram. Au début du mois de septembre on apprenait que l’animatrice de « L’amour est dans le pré » avait déposé plainte au commissariat du XVIe arrondissement de Paris contre son ancien compagnon Lilian Thuram. Motif : violences conjugales.


Annonces

Quelques jours plus tard pourtant elle entamait les démarches nécessaires pour la retirer…

Son avocate avait alors précisé que Karine Le Marchand et Lilian Thuram s’étaient séparés depuis plusieurs mois et que chacun d’eux déplorait qu’une partie de leur vie privée puisse être étalée aux yeux de tous.

Et de rajouter « Madame Le Marchand tient à rappeler qu’elle considère Lilian Thuram comme une personne exemplaire, aux valeurs morales très fortes, aux combats sincères et nobles. Ils garderont toujours l’un pour l’autre l’estime la plus profonde ».


Annonces

Et alors que l’on pensait les tensions apaisées, l’intervention de Lilian Thuram dans « Le Grand Journal » d’Antoine de Caunes a remis le feu aux poudres. C’était la semaine dernière sur Canal +.

Au cours de l’émission il a clairement accusé l’animatrice de M6 d’avoir menti laissant entendre qu’elle se vengeait après qu’il ait refusé de lui verser une compensation financière.

En guise de preuve, l’ex joueur de l’équipe de France en est arrivé à dévoiler un SMS que lui aurait adressé son ex-compagne « Je rentre à la maison avec mes affaires à la maison. Si tu veux la guerre Lilian, tu vas l’avoir, au-delà de ce que tu imagines. ». Un SMS constaté par huissier.

Il a ensuite nié catégoriquement toute forme de violence en déclarant « Je n’ai jamais été violent avec Karine Le Marchand, je ne serai jamais violent avec une femme. Je pense même que je ne suis pas quelqu’un de violent en règle générale ».

Crédit photo : Cécile Rogue / M6
Crédit photo : Cécile Rogue / M6

Annonces

Via Thomas Hugues, qui a rapporté ses propos sur son compte du réseau social Twitter, Karine le Marchand n’a pas tardé à réagir « Je suis meurtrie et sidérée, je ne comprends pas ce déballage et ces mensonges » lui aurait-elle confié avant de déclarer avoir subi des pressions pour retirer sa plainte.

La nouvelle étape vient de tomber. Son avocat, Maître Jean Ennochi, a fait savoir à l’AFP qu’une action en diffamation était désormais engagée contre Lilian Thuram suite à son intervention sur Canal +.

« Karine Le Marchand considère que les propos tenus six semaines après les faits sont vulgaires, mensongers et dégradants, et portent atteinte à son honneur et à sa considération. » a fait savoir l’avocat de l’animatrice.

Dans un long communiqué, que le site de Jean-Marc Morandini a publié dans son intégralité, l’avocat de Karine le Marchand a fait savoir que sa cliente était profondément blessée et scandalisée par les propos de son ancien compagnon tout en réaffirmant « avec la plus grande fermeté la réalité des violences volontaires qui ont justifié son premier dépôt de plainte ».

Selon ce communiqué ces violences ont eu lieu devant les enfants et ont été constatées par les services médico-judiciaires de l’Hôtel-Dieu lors des examens médicaux qui ont été pratiqués après son dépôt de plainte de début septembre.

Et de rajouter que la réalité des violences a justifié une incapacité temporaire totale de travail, en raison de « la douleur provoquée par pression au niveau du 4ème trou de conjugaison droit cervical ».

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces