Film sur l’affaire DSK : Depardieu n’a pas tourné gratuitement



0
(0)
Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Annonces

Il y a tout juste an, c’était en mai 2013, Vincent Maraval, l’un des co-producteurs de « Welcome to New-York », laissait sous-entendre à Télérama que notre Gégé international avait accepté le rôle de DSK pour le FUN et ce en raison d’un budget limité.


Annonces

Par peur qu’il ne refuse le rôle, il l’avait donc mis au parfum, ce à quoi Gérard Depardieu lui aurait répondu « Ok, tu m’emmerdes, je le fais gratos ».

Oui mais visiblement ses propos ont été mal interprétés ou mal retranscrits…

Ce week-end le JDD ayant révélé que l’acteur avait touché 100 000 euros, Vincent Maraval a rectifié le tir en déclarant


Annonces

« C’est une façon de parler – ‘Je le fais pour rien’ – qui a mal été interprétée. Il y a des lois dans ce pays et nous y sommes soumis. Les gens ne travaillent pas pour rien. Je comprends que pour certains cela représente beaucoup, mais c’est le dixième de son salaire normal.

Et de souligner que Jacquline Bisset (Anne Sinclair dans le film) avait de son côté touché 50 000 euros, une somme équitable par rapport au nombre de scènes.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces