Quand Michel Houellebecq se défend de toute provocation….


©Editions Flammarion
©Editions Flammarion

Sorti aujourd’hui, son dernier livre « Soumission » suscite une vive polémique en France et ce depuis plusieurs jours déjà. Et pourtant l’écrivain Michel Houellebecq se défend de toute provocation. Pour mieux comprendre, voici la présentation du livre par les éditions Flammarion :

A la fin du second mandat de François Hollande, alors que s’opposent au deuxième tour Marine Le Pen et une alliance des partis de tous bords et du candidat de la Fraternité musulmane, la question se pose d’un système influencé par un Islam qui gagne du terrain sur le front politique et intellectuel. François, professeur à Paris III, se retrouve confronté à la transformation de son université. (©Electre 2014). Dans ce livre il y évoque la victoire du candidat de Fraternité musulmane grâce au front républicain


ANNONCES

Dans un entretien accordé à Paris Review, il se défend de toute provocation. Et de déclarer «Je procède à une accélération de l’Histoire mais, non, je ne peux pas dire que c’est une provocation dans la mesure où je ne dis pas de choses que je pense foncièrement fausses, juste pour énerver. Je condense une évolution à mon avis vraisemblable».

Puis d’évoquer les changements importants qui se sont opérés ces dernières années en France comme dans le reste de l’Occident.  « C’est l’une des raisons qui m’ont conduit à écrire» a t-il rajouté.


ANNONCES

Ces propos suffiront-ils à calmer ses nombreux détracteurs ? Rien n’est moins sûr…

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES