Divorce des Brangelina : Brad Pitt blanchi des accusations de violence envers son fils


Le divorce de Brad Pitt et Angelina Jolie continue de faire la une des tabloïds du monde entier. Et du côté de l’acteur, c’est désormais un grand ouf de soulagement… Ce dernier vient en effet d’être blanchi par les services sociaux alors qu’il était soupçonné de violence envers son fils Maddox.

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

ANNONCES

Pour mémoire, un témoin anonyme cité par le site américain TMZ avait affirmé avoir assisté à une scène durant laquelle Brad Pitt, un brin éméché,  aurait levé la main sur Maddox alors que toute la famille était à bord d’un jet privé.

Très vite Brad Pitt avait souhaité réagir. S’il avait reconnu avoir hurlé sur son fils – alors qu’il tentait de s’interposer lors d’une dispute qui l’opposait à Angelina Jolie- l’acteur avait nié toute violence. L’un de ses proches avait ainsi déclaré « Il a admis qu’il avait hurlé sur son fils, mais il insiste sur le fait qu’il ne l’a pas frappé ou n’a pas tenté de lui faire du mal. »

Au début du mois d’octobre le site américian TMZ indiquait d’ailleurs qu’Angelina Jolie ne souhaitait pas que son futur ex mari soit poursuivi pour « violences » tout en disant vouloir « proté­ger ses enfants sans punir Brad ».


ANNONCES

Et aujourd’hui, et selon CNN, les services sociaux en sont arrivés à la conclusion que Brad Pitt n’avait pas été violent avec Maddox et ce après avoir interrogé Brad Pitt, Angelina Jolie, les enfants et certains passagers du vol.

Reste qu’Angelina Jolie continue de réclamer la garde exclusive de leurs 6 enfants.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES