« La famille Bélier » débarque sur France 2 le 30 avril


Carton d’audience assuré pour France 2 le 30 avril prochain. La chaîne diffusera en effet pour la première fois en clair l’un des plus gros succès du cinéma en 2014 « La famille Bélier » d’Éric Lartigau avec Louane Emera, Karin Viard, François Damiens et Éric Elmosnino… Rendez-vous le dimanche 30 avril 2017 à 20h55 sur France 2.

© Mars Distribution

Présentation : Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable au quotidien à ses parents, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.


ANNONCES

Mais le film ne sera que la première étape de la soirée qui se poursuivra ensuite par une spéciale de Mardi Cinéma consacrée aux films familiaux dont Laurent Ruquier parlera avec ses invités : Louane Emera, Luca Gelberg, Éric Lartigau, Étienne Chatiliez, Hélène Vincent, Benoît Magimel, Cécile de France, Reda Kateb, Valérie Lemercier, Philippe Laudenbach, Didier Bénureau…

Le saviez-vous

La Famille Bélier naquit dans le bureau d’un producteur friand d’idées, qui écouta une jeune femme talentueuse, Victoria Bedos, lui conter l’histoire d’une famille d’agriculteurs sourds et muets, de leur fille, entendante, qui aimerait suivre sa « voix » et entrer à la Maîtrise de Radio France à Paris. Ce qui ne devait être, selon la scénariste, qu’un « petit film », allait devenir un long métrage culte. Dès sa première semaine de sortie en salles, en décembre 2014, La Famille Bélier battait les très télégéniques Pingouins de Madagascar. Le bouche-à-oreille fonctionna à merveille et le nombre de spectateurs enfla. En fin d’exploitation, le film cumula 7 450 944 entrées au box-office français en 2014 ! Un chiffre qui le plaça derrière Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?, premier du classement. Il fut nommé six fois aux César – celui du meilleur espoir féminin revint à la jeune Louane Emera – et acheté par 85 pays, frôlant le record d’Intouchables.


ANNONCES

Si, dans le cinéma, il est d’usage que le genre comédie remporte le plus large succès, La Famille Bélier fit recette grâce à des ingrédients et un savoir-faire savoureux. Tout d’abord, on mit dans la marmite des acteurs renommés, Karin Viard, François Damiens et Éric Elmosnino (plus connu pour ses prestations au théâtre). La jeune Louane Emera, dans le rôle-titre, cumulait des dons pour la comédie et le chant – sa voix fut remarquée dans les télé-crochets. En chef-réalisateur, on choisit Éric Lartigau qui témoignait d’une maîtrise du genre et avait signé quelques comédies incontestées telles que Mais qui a tué Pamela Rose ? et Prête-moi ta main. Il réussit ici à trouver un équilibre entre rires et émotions, sincérité et drôlerie, énergie et tendresse. Les thèmes, eux-aussi, sont de ceux qui portent : l’émancipation adolescente, le clan familial, sujet fédérateur par excellence, et la particularité qui émeut, la surdité ici, qui donne expressivité et poésie de la différence. Tout comme, d’une autre manière, l’accent dans Bienvenue chez les Ch’tis. Enfin, pour que le tout exhale à la fois une bonne senteur de terroir, le mets familial et le succès populaire, rien de tel que de bons vieux Sardou qui ne s’usent jamais. La chanson Je vole connut, via le film, une nouvelle jeunesse, grâce à des paroles qui narrent une sempiternelle histoire :

Mes chers parents, je pars
Je vous aime, mais je pars
Vous n’aurez plus d’enfant, ce soir
Je n’m’enfuis pas, je vole
Comprenez bien, je vole
Sans fumée, sans alcool, je vole, je vole

* Wikipédia
Crédit/source : Service presse France 2

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES