« Mad Max : Fury Road » débarque en salles [VIDEO]


©Warner Bros
©Warner Bros
[CINEMA]Vous n’en pouviez plus d’attendre après ce buzz interminable de plusieurs mois ? Alors bonne nouvelle ! Le très attendu « Mad Max : Fury Road » débarque enfin en salles cette semaine. Il était temps, non ?

« Mad Max-Fury Road » un film George Miller, le réalisateur visionnaire de la première trilogie Mad Max avec Mel Gibson), avec Tom Hardy, Charlize Theron, Nicholas Hoult, Zoë Kravitz, Adelaide Clemens ou bien encore Riley Keough.


ANNONCES

« Mad Max-Fury Road » fait revivre l’univers post-apocalyptique où les gangs s’affrontent pour l’essence et l’eau. Max Rockatansky, joué par Tom Hardy, va rencontrer l’impératrice Furiosa, interprétée par Charlize Theron, qui fuit une bande lancée à ses trousses…

Le film sortira dans le monde entier dans la foulée de son avant-première cannoise, le 14 mai.


ANNONCES

Comme l’ont rappelé les organisateurs, ce film marque aussi le retour attendu de Georges Miller au film d’action et de science-fiction. Le créateur australien avait initié la série en 1979 avant d’en tourner les suites : Mad Max 2, le défi (1981) et Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre (1985).

A propos de Georges Miller

Né en Australie, George Miller est diplômé de la faculté de médecine de Sydney où il commence, durant son internat, à tourner des courts métrages avec son associé Byron Kennedy avec qui il fonde la société Kennedy Miller. Leur film court, Violence in the Cinema, remporte deux prix de l’Australian Film Institute et les encourage à tourner un long métrage, Mad Max (1979), qui sera un triomphe planétaire. En 1983, il réalise, après John Landis, Steven Spielberg et Joe Dante, le dernier épisode de La Quatrième Dimension (Twilight Zone: The Movie).

En 1987, George Miller revient à Hollywood réaliser Les Sorcières d’Eastwick et produit à la suite séries télé, téléfilms et trois longs métrages : Calme blanc réalisé par Philip Noyce, Flirting et The Year My Voice Broke de John Duigan. Il repasse derrière la caméra avec Lorenzo pour lequel il a été nominé aux Oscars pour le Meilleur Scénario Original. Il achète ensuite les droits de Babe – Le cochon devenu berger (1995) qu’il adapte et produit : le film récolte sept nominations aux Oscars parmi lesquelles celles de Meilleur Film et Meilleure Adaptation. Il réalisera une suite peu orthodoxe, Babe – Le cochon dans la ville. Il est également auteur de Happy Feet pour lequel il reçoit l’Oscar du Meilleur Film d’animation en 2007. Happy Feet 2 suivra en 2011. (source bio Festival Cannes).

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES