Dominique Strauss-Kahn libéré sur parole



0
(0)

C’est fait… Dominique Strauss-Kahn vient d’être libéré « sur parole » par le juge Michael Obus. Depuis le tribunal pénal de New-York, et après que le procureur lui ait demandé de lever le placement en résidence surveillée de l’ex patron du FMI, le juge a levé son assignation à résidence ainsi que la caution de six millions de dollars versée pour éviter à Dominique Strauss-Kahn de rester en prison.

DSK est désormais libre de ses mouvements sur l’ensemble du territoire américain mais n’a pas encore pu récupérer son passeport puisque Michael Obus n’a pas pris de décision concernant le fond de l’affaire. Les accusions d’agression sexuelle ne sont pas abandonnées dans l’état actuel des choses. Une prochaine audience est fixée au 18 juillet.

D’ici là tous les scénarios sont possibles… et il serait prématuré de tirer une quelconque conclusion.

Si le juge a décidé de la « libération » de Dominique Strauss-Kahn c’est parce que l’accusation elle même ne croit plus en la version de la présumée victime que les médias présentent désormais non plus comme la victime mais comme la plaignante.

Selon le bureau du procureur cette femme de chambre aurait menti à plusieurs reprises dans ce dossier notamment en ce qui concernant les circonstances de cette affaire.

Les enquêteurs auraient également découvert des mouvements d’argent suspects au cours des deux dernières années (100 000 dollars) des mensonges dans son dossier de demande d’asile, et auraient en leur possession l’enregistrement d’une conversation entre Nafissatou Diallo et un trafiquant de drogue. Au cours de cette conversation téléphonique elle aurait évoqué tout l’intérêt financier qu’elle avait à accuser DSK et à maintenir ses accusations.

Crédit photo : Fond Monétaire International (portrait officiel – domaine public)

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note


Annonces