Michael Jackson a t-il provoqué sa propre mort ?


Crédits : PR Photos

ANNONCES

Michael Jackson a t-il, comme le soutient la défense du Docteur Murray, lui même provoqué sa propre mort en s’auto-administrant du propofol ? Non affirme le médecin légiste qui a réalisé l’autopsie du corps du roi de la pop.

Devant la cour supérieure de Los Angeles le docteur Christopher Rogers, médecin légiste à l’institut médico-légal du comté de Los Angeles, a balayé d’un revers de main cette thèse selon laquelle Michael Jackson se serait auto-administré une dose supplémentaire de propofol, une dose fatale qui a provoqué sa mort.

Pour le docteur Rogers, Michael Jacksson aurait du se lever pour s’auto-administrer une dose supplémentaire. Or, et selon lui, cela lui était impossible car déjà sous l’influence de ce très puissant anesthésiant.

« Pour s’auto-administrer une dose il aurait fallu que Michael Jackson se lève, alors qu’il était déjà sous l’influence du propofol, qu’il ait été capable de se l’administrer, que le propofol fasse son effet, et qu’il arrête de respirer, tout cela en deux minutes » a t-il notamment déclaré.


ANNONCES

Rappelons en effet que le docteur Conrad Murray a reconnu lui avoir administré une dose de propofol seulement deux minutes avant sa mort. Il s’est ensuite absenté avant de constater que Michael Jackson ne respirait plus.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES