Législatives 2012 : sévère défaite pour Ségolène Royal



0
(0)
Crédits photo : PR Photos

Annonces

Comme les sondages le laissaient présager, Ségolène Royal a été battue hier dans la 1ère circonscription de La Rochelle à l’occasion du deuxième tour de ces élections législatives.


Annonces

Mais la défaite est plus bien plus cinglante que prévu puisque la Présidente de la région Poitou-Charentes n’a obtenu que 37.03% des suffrages exprimés contre 62,97% pour le dissident socialiste Olivier Falorni.

Si tous les instituts de sondage avaient prévu cette défaite, ils n’en avaient pas mesuré l’ampleur à l’image de BVA qui, deux jours seulement avant le scrutin, lui accordait jusqu’à 45% des intentions de vote.

Le tout « sauf Ségolène » voulu par certains de ses adversaires semble donc avoir fonctionné d’autant que la candidate était présentée comme la parachutée face à un candidat du terroir.


Annonces

Peu avant 20 heures, Ségolène Royal a reconnu sa défaite promettant toutefois qu’elle continuerait à peser sur les choix du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Interrogée par France Télévisions, elle a ensuite dénoncé une trahison politique qualifiant Olivier Falorni de député de droite.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces