Mathieu Kassovitz : « je ne pars pas, je cherche du boulot »



0
(0)

Alors que la polémique continue autour du financement du cinéma français, le réalisateur Michel Hazanavicius, l’ancien président d’Arte et du CNC, Jérôme Clément, l’acteur et réalisateur Sam Karmann, et l’acteur Mathieu Kassovitz étaient les invités de Nicolas Poincaré hier dans « Europe 1 Soir » pour débattre sur le sujet : « Malaise dans le cinéma : les acteurs sont-ils trop payés ? ».


Annonces

Crédits photo : Etchegoyen / Capa Pictures / Europe 1
Crédits photo : Etchegoyen / Capa Pictures / Europe 1

Annonces

Mathieu Kassovitz a mis les points sur les i mercredi sur Europe 1 : « je ne pars pas », a-t-il assuré.

Rappelons que mardi, sur Canal+, il avait déclaré être « en train de dégager » de France « mais pas pour des raisons fiscales ».

« J’ai envie de bouger de France pour aller chercher créativement des choses que je ne trouve pas ici. Dans le contexte actuel du cinéma français, j’ai envie d’aller chercher la création ailleurs. J’ai besoin d’un cinéma qui me tire vers le haut, je ne le trouve pas en France », a expliqué Mathieu Kassovitz.


Annonces

« Je ne pars pas, je cherche du boulot. Si vous avez du boulot en France, très bien, mais si c’est à l’étranger, très bien aussi », a poursuivi l’acteur. « Qu’est ce que je fais à partir du moment où on me dit qu’on n’a pas besoin de mon film ? Je suis dans le film politique et il n’y a plus véritablement de place en France pour cela », a conclu Mathieu Kassovitz.

« Je ressens pas dans le cinéma français qui m’a construit l’énergie créative et cette volonté qu’on avait en France. On a plus cet élan créatif. Je suis dans le film politique, et il n’y a plus en France de place pour ce cinéma là. »

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces