Sondage : Hollande soigne son image…



0
(0)

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Annonces

Selon les résultats du baromètre politique de l’institut OpinionWay pour LCI et Metro, François Hollande est parvenu à soigner son image mais pas sa popularité.


Annonces

En effet, et malgré l’intervention militaire au Mali et sa détermination affichée sur les réformes du mariage pour tous ou du cumul des mandats, la cote de popularité de François Hollande ne décolle que légèrement en janvier. Elle progresse de deux points, à 38% de satisfaits, mais dans le même temps, le nombre de mécontents augmente de manière identique (60%, + 2).

Le Président « chef de guerre » enregistre toutefois des bénéfices en termes d’image. Les Français sont désormais 42% à penser qu’il « sait prendre des décisions difficiles », contre 36% dans une précédente enquête réalisée par OpinionWay en octobre. La proportion de personnes estimant qu’il « sait faire preuve d’autorité » est également en hausse, à 34% contre 31% il y a trois mois. Celle jugeant qu’il « explique bien son action » reste en revanche stable, à 37%. Et seuls 32% des sondés (- 3) lui accolent le qualificatif « capable de rassembler les Français ».

MARIAGE GAY : 59% DES FRANÇAIS JUGENT QU’IL DOIT REVOIR SON PROJET


Annonces

Pour rassembler, justement, une large majorité des personnes interrogées estime que le chef de l’Etat devrait prendre en compte la manifestation « consistante » des anti-mariage gay il y a deux semaines. Les Français sont 59% à déclarer que « face à la mobilisation contre la loi sur le mariage pour tous, le gouvernement doit revoir son projet de loi », dont l’examen débute mardi à l’Assemblée. Mais, sans surprise, le résultat varie considérablement selon la proximité partisane : il monte à 83% chez les sympathisants de droite, et chute à 32% chez ceux de gauche.

LE DRIAN SE HISSE SUR LE PODIUM DU CLASSEMENT GOUVERNEMENTAL

En première ligne depuis le début de l’intervention au Mali, Jean-Yves Le Drian enregistre la plus forte progression du mois au sein du gouvernement. Le ministre de la Défense, que 46% des Français disaient ne pas connaître suffisamment le mois dernier, contre 35% en janvier, voit sa cote de satisfaction gagner neuf points, à 43% de satisfaits. Il prend ainsi la deuxième place du palmarès ministériel. Hormis Manuel Valls, solide leader (57%, + 3), la plupart des ministres cèdent du terrain. Laurent Fabius est ainsi en recul de quatre longueurs (43% de bonnes opinions), Najat Vallaud-Belkacem de sept (40%), et Pierre Moscovici, qui ferme la marche, de cinq (28%). Jean-Marc Ayrault est quant à lui stable, à 35% de jugements positifs. Mais le Premier ministre, qui a été au cœur de la « polémique Depardieu » depuis la dernière vague, fait davantage de mécontents (59%, + 5).

FILLON ET COPÉ COMMENCENT À REMONTER LA PENTE

François Fillon et Jean-François Copé, dont les cotes de satisfaction avaient lourdement chuté le mois dernier – elles avaient toutes deux perdu 18 points – refont une (toute) petite partie du chemin grâce à leur accord pour un nouveau vote interne. L’ancien Premier ministre, qui joue désormais la carte de la discrétion, gagne 6 points, à 39% de satisfaits, contre 4 pour le président de l’UMP. Mais celui-ci, avec seulement 21% de bonnes opinions, reste le leader de l’opposition le moins populaire. Il pointe loin derrière Alain Juppé (47%, – 2), Jean-Louis Borloo (41%, – 3), Jean-Luc Mélenchon (32%, – 2), François Bayrou (31%, – 2) ou même Marine Le Pen (27%, – 4).

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces