Jean-Paul Belmondo : un projet au cinéma ?



0
(0)

Jean Paul Belmondo


Annonces

Claude Lelouch, cinéaste, était l’invité de Bruce Toussaint à 7h45 dans « Europe 1 Matin ». A l’occasion des 80 ans de Jean-Paul Belmondo, Claude Lelouch est l’invité de Bruce Toussaint, il a envie de croire à un projet cinématographique avec son ami.


Annonces

« Le jeune homme est resté un jeune homme ! Je crois qu’on a toute notre vie le même âge, et Jean-Paul est un adolescent. J’ai toujours connu un garçon qui avait une vingtaine d’années et même si, aujourd’hui, son corps a un petit peu changé, il est prêt pour toutes les déconnades ! La bonne humeur est toujours là ! Quand vous l’appelez, il ne pleurniche jamais, il ne se plaint pas. »

Pourquoi le public l’aime t-il toujours autant ?

« Parce qu’il ne triche pas ! Quand il saute de la voiture, c’est lui qui saute de la voiture ! Il est à l’écran comme il est dans la vie, c’est une vraie star Jean-Paul est le reflet de la France de l’après-guerre, les 50 ans qu’on vient de passer. Les stars sont des miroirs d’un pays. Gabin, c’est vraiment la France d’avant et après la guerre. Jean-Paul, c’est la France que j’ai connu. Il a quelque part inventé la Nouvelle Vague. Les meilleurs de films de Godard, c’est avec Belmondo. A bout de souffle, L’homme de Rio… »


Annonces

La scène des bonjours dans « Itinéraire d’un enfant gâté » :

« J’avais expliqué à Richard Anconina et Belmondo que, dans la vie, dès qu’on a l’air étonné, on se met en infériorité. Dans le bluff de la relation humaine, dès que vous êtes étonné, l’autre a un sentiment de supériorité, il vous écrase. Je ne suis pas assez savant pour répondre à toutes les questions, mais j’ai vite compris qu’il ne fallait pas avoir l’air étonné, l’autre en profite. Il vous replace une droite, une gauche, vous lui montrez votre incapacité. C’est pareil sur un ring ! La psychologie est importante dans tous les sports. Il y a l’étonnement du rire quand on vous raconte une blague. Mais dans un dialogue sérieux, un face-à-face d’affaires… Imaginez Hollande avec Obama qui a l’air étonné quand l’autre lui parle, l’autre va le massacrer ! D’ailleurs c’est le problème d’Hollande, c’est qu’il a l’air souvent étonné… (Rires.) »

Le futur de Belmondo ?

« Nous avions un projet ensemble et je pense que le miracle va avoir lieu ! C’est pas simple de monter un film aujourd’hui quoiqu’il arrive et des gens essaient de nous faire croire que ce n’est pas une bonne idée. Je suis convaincu que c’est une très très bonne idée, j’irai au bout ! »

Quand ce projet verra t-il le jour ?

« A la fin de l’année. Je termine mon film avec Johnny, et après on y va ! Il y aura Aldo Maccionne, Charles Gérard, et plein d’autres surprises que je ne peux pas dévoiler… Y’aura les vieux et les jeunes ! Les vieux cons et les jeunes cons ! C’est merveilleux, on sait de quoi on parle là ! Ce n’est pas la suite de L’aventure, c’est l’aventure ; c’est dans l’esprit. L’époque se prête encore plus à cela ! Ce film était un hommage à la connerie, aujourd’hui l’hommage ne pourrait que se démultiplier. Les temps actuels se prêtent à une suite de L’aventure. »

« Le statut de star fait que vous devenez immortel. Le cinéma, je l’aime pour ça : la réincarnation, c’est le cinéma. Je ne crois pas à la mort car je sais que le cinéma existe. Quand on voit aujourd’hui ceux qui ne sont plus là, au cinéma… C’est bien la preuve que la mort n’existe pas ! »


Lelouch : "Jean-Paul est toujours un adolescent… par Europe1fr

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces