Arielle Dombasle répond au curé en pleine polémique



0
(0)
Arielle Dombasle invitée d’Europe 1 (capture)

Annonces

Arielle Dombasle s’est attirée les foudres du curé de l’église du Val-de-Grâce, à Paris, où elle a tourné un clip la semaine dernière sans prendre la peine de lui demander l’autorisation.


Annonces

La semaine dernière sur France Info, il s’est emporté en déclarant qu’Arielle Dombasle avait transformé son église en « foire », tout en rajoutant que « le Val-de-Grâce n’était pas le Crazy Horse ».

« Dans l’église, on a installé un buffet comme pour une partie de campagne, il y a des chaises n’importe où, bref c’est la foire ! (…) Elle tourne souvent au Crazy Horse. Or le Val-de-Grâce, ce n’est pas le Crazy Horse ! » avait-il déploré.

Dans une interview pour Charts in France, Arielle Dombasle a décidé de répondre à cette polémique.


Annonces

« J’étais là en interprète pour chanter un hymne à la Vierge. C’est quelque chose qui a été écrit et chanté dans les églises. Ce n’est pas comme si je venais chanter du heavy metal (sourire) ! C’est quelque chose de profondément chrétien, un « Ave maria » » a déclaré la chanteuse.

« Pour ce clip, je suis accompagnée de moines, qui sont comme des pèlerins. Il y a un côté Saint Jacques de Compostelle avec une représentation du moine pauvre, pieds nus. Le curé était offusqué parce que les moines étaient pieds nus dans l’église. C’est de l’incompréhension totale ! Il faut fuir toutes les formes d’intégrismes, toujours et quelles qu’elles soient. Nous avons été victimes de réductions et de préjugés » a-t-elle expliqué.

Rappelons que c’est auprès de l’armée – l’église du Val de Grâce étant la Chapelle des Armées – qu’Arielle Dombasle a reçu l’autorisation pour ce tournage.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces