Censure d’une affiche à évocation homosexuelle



0
(0)

Une campagne publicitaire du célèbre joaillier Chaumet a été censurée à cause de son évocation de l’homosexualité. En effet, la maire UMP de la commune des Yvelines de Pecq a décidé de faire enlever cette publicité des affichages Decaux, déclenchant la colère d’une association de lutte contre l’homophobie.

Chaumet
Chaumet

Sur l’affiche en question, on voit deux femmes sur le point de s’embrasser, ou plutôt simplement une femme et son reflet, faisant référence au mythe de narcisse. Pas de quoi choquer grand monde et pourtant, la maire Laurence Bernard a choisi de la censurer !

Selon SOS Homophobie, il s’agit là d’une « censure inacceptable qui traduit et renforce la hiérarchisation des couples et des personnes selon leur orientation sexuelle. Le voile qui vient d’être posé sur cette affiche met en lumière une lesbophobie qui n’ose pas dire son nom ».

C’est l’actrice Marine Vacth qui a posé pour cette campagne publicitaire, sous l’objectif de Mario Sorrenti.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note


Annonces