Intermittents du spectacle : un médiateur nommé



0
(0)

Alors que la grève des intermittents du spectacle menace plusieurs festivals d’été et a récemment perturbé le tournage de la série Plus Belle la Vie, le gouvernement vient d’annoncer la nomination d’un médiateur chargé de gérer cette crise qui, rappelons-le, a pour origine la réforme du statut des intermittents du spectacle.


Annonces

Dans un communiqué de presse, le premier ministre Manuel Valls indique avoir « demandé au ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social François Rebsamen et à la ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti de lancer une mission de propositions ».

Cette délicate mission a été confiée au député socialiste d’Indre et Loire Jean-Patrick Gille, rapporteur en 2013 de la mission parlementaire sur les conditions d’emploi dans les métiers artistiques.

francofolies 2014


Annonces


Annonces

Sa mission : conduire un dialogue avec l’ensemble des parties concernées. Triple objectif :

– Evaluer, en mobilisant toutes les expertises disponibles, les effets réels des évolutions de paramètres des annexes 8 et 10 prévues par l’accord sur l’assurance chômage du 22 mars 2014 en cours d’agrément, dans le contexte général de l’intermittence,

– Formuler des propositions pouvant répondre aux difficultés qui seraient -le cas échéant- identifiées à l’issue de cette analyse,

– Proposer une méthode pour la concertation tripartite Etat-syndicats-patronat prévue par l’accord sur les moyens de lutter contre la précarité dans les secteurs concernés par les annexes 8 et 10. Cette concertation devra s’engager dès cet été.

Il devra remettre ses propositions aux ministres concernés sous quinzaine.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces