Quelques anecdotes sur « Les Gardiens de la Galaxie »…



0
(0)

© Marvel Studios /Disney
© Marvel Studios /Disney

Annonces

Encore un peu de patience avant de découvrir en salles le nouveau film des studios Marvel « Les Gardiens de la Galaxie ». Sortie en 2D et en 3D dans les salles équipées le mercredi 13 Août !


Annonces

Histoire de vous faire patienter, nous vous proposons de découvrir quelques anecdotes sur le film et l’équipe du film :

– Créés par Arnold Drake et Gene Colan, les Gardiens de la Galaxie ont fait leur apparition pour la première fois en janvier 1969, dans le numéro 18 du comics « Marvel Super-Heroes ». L’équipe actuelle des Gardiens est en fait la deuxième du nom, et est apparue pour la première fois dans la bande dessinée « Guardians of the Galaxy vol. 2 », dont le premier numéro est paru en mai 2008. La nouvelle équipe a été créée par Dan Abnett et Andy Lanning, et rassemble Star-Lord, Rocket Raccoon, Quasar, Adam Warlock, Gamora, Drax le Destructeur et Groot.

– Le réalisateur James Gunn a créé une atmosphère de travail stimulante au moment du tournage en faisant diffuser la musique du film sur le plateau. Il avait en effet demandé au compositeur Tyler Bates de composer certains des morceaux avant le début des prises de vues, et entendre la musique du futur film a contribué à créer une ambiance inspirée et agréable sur le plateau, tout en donnant le ton pour l’atmosphère des scènes. Parallèlement aux morceaux créés pour le film, James Gunn a aussi demandé au département son de rassembler des tubes des années 70, ceux que Peter Quill, joué par Chris Pratt, écoute sur son walkman dans le film.


Annonces

– Trouver le walkman du film a été une vraie chasse au trésor pour le chef accessoiriste Barry Gibbs. Pendant quatre mois, il a mobilisé toutes les ressources d’Internet, mais malgré tous ses efforts, il n’a réussi à se procurer que 16 walkmans utilisables pour le film, tous dans un état de marche variable.

– Le chef décorateur Charles Wood et son équipe ont conçu et construit plusieurs décors de grande ampleur pour le film, mais le plus vaste de tous a été le Kyln, une prison spatiale de sécurité maximale où les Gardiens se rencontrent. Décor complet sur 360°, c’est une merveille d’ingénierie, faite de près de 160 tonnes d’acier sur trois niveaux, qui a été prolongée de 60 mètres grâce aux effets visuels lors de la postproduction.

– Le design du Milano, le vaisseau spatial de Peter Quill, a été inspiré par l’avion expérimental Bell X-1 que pilotait Chuck Yeager. Le décor composite comporte deux niveaux, avec un pont supérieur comportant le poste de pilotage et un niveau inférieur comportant les quartiers de vie. Il a fallu 14 semaines pour construire ce décor et la participation de très nombreux corps de métier. Charles Wood et ses collaborateurs ont suivi les instructions de James Gunn : l’environnement de Quill devait rappeler la Terre et posséder une qualité tangible : un aspect mécanique avec du chrome, du cuir, des matières et des lignes qui rappellent les muscle cars.

– Charles Wood et son équipe ont aussi conçu et réalisé le Dark Aster, le vaisseau de Ronan, le méchant du film, qui évoque un mausolée volant. Le design est minimaliste, agressif, c’est un environnement gris, terne, privé de toute décoration et de confort. Seule l’architecture brute, évoquant le béton, indique la nature et la fonction des lieux.

– Drax le Destructeur est interprété par Dave Bautista, ancien champion de catch de la WWE. Les tatouages et scarifications sur le corps du personnage illustrent son parcours et ce qu’il a vécu dans sa vie. Il fallait quatre heures de travail par jour à une équipe de cinq maquilleurs pour appliquer les 18 pièces différentes du maquillage prosthétique sur le corps et le visage de l’acteur. Et il fallait que celui-ci reste debout pendant tout ce temps ! À la fin du tournage, Dave Bautista totalisait sept journées complètes passées entièrement maquillé !

– À la fin du tournage, le département des effets spéciaux de maquillage avait effectué un total d’environ 1250 applications de maquillages prosthétiques. Ce département comptait 50 maquilleurs qui travaillaient en équipe pour chacun des personnages.

– Outre les personnages principaux, le film compte d’innombrables figurants aliens. Plus de 2000 moules d’aliens humanoïdes ont été réalisés. Toutes les pièces étaient pré-colorées selon la race, en jaune, bleu ou rose.

– Le créateur des maquillages prosthétiques David White a été chargé de réaliser des versions grandeur nature en volume de Rocket et du buste de Groot, qui ont été utilisées sur le plateau non seulement pour donner aux équipes des références pour les effets visuels et l’éclairage, mais aussi pour jauger comment les personnages pouvaient fonctionner réellement.

– C’est le chef accessoiriste Barry Gibbs qui a créé avec son équipe l’orbe qui joue un rôle important dans l’histoire. Ils ont réalisé la coque extérieure en aluminium et l’ont fait graver et percer par un bijoutier avant de la faire plaquer argent.

– Elizabeth Yianni-Georgiou, créatrice des coiffures et des maquillages, a eu du travail pour mettre au point les maquillages pour les aliens, dont la couleur de peau varie selon leur espèce. Elle a beaucoup cherché pour mettre au point un produit qui ne tache pas les costumes et résiste à l’eau et aux salissures. Après bien des essais, son équipe a réussi à développer un maquillage en spray qui fonctionnait pour tout le monde.

– Karen Gillian a fait couper ses longs cheveux et s’est rasé la tête pour jouer Nebula. Benicio Del Toro a fait décolorer ses cheveux et ses sourcils bruns pour jouer le Collectionneur.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces