Fleur Pellerin n’est pas payée pour lire



0
(0)

Fleur Pellerin, l’actuelle ministre de la culture, fait de nouveau le buzz en cette mi-décembre. Et c’est toujours pour la même raison : la lecture ! Souvenez-vous…

A la fin du mois d’octobre, sur le plateau de l’émission de Canal + « Le Supplément »,  Fleur Pellerin se retrouve dans l’incapacité de citer le titre d’un livre de Patrick Modiano, pourtant Prix Nobel de la littérature.

« J’avoue sans aucun problème que je n’ai pas du tout le temps de lire depuis deux ans. (…) Je lis beaucoup de notes, beaucoup de textes de loi, les nouvelles, les dépêches AFP mais je lis très peu » déclarait-elle alors !

capture Dailymotion/France Info
capture Dailymotion/France Info

ANNONCES

Une petite phrase qui avait suscité un énorme BAD-BUZZ pour la ministre moquée de toutes parts notamment sur les réseaux sociaux.


ANNONCES

Un mois et demi-plus tard, comme pour se justifier encore une fois, Fleur Pellerin est revenue sur cette polémique. Au micro de Jean-François Achilli sur France Info, elle a ainsi déclaré : «Un ministre, en 2014 ou en 2015, n’est pas quelqu’un qui est payé pour lire des livres chez soi. C’est vrai que c’est important, mais je pense que ce que les Français, les auteurs et les artistes attendent de moi, c’est que je défende leurs intérêts. Un ministre de la Culture doit défendre la culture et non sa culture.»

Fleur Pellerin veut un rôle dans « OSS 117 »

Fin novembre Fleur Pellerin faisait aussi le buzz après la diffusion, dans l’émission de Thierry Ardisson « Salut les terriens », d’une vidéo dans laquelle on voyait la ministre, dans les coulisses du tournage d’une émission télévisée pour Canal+, en train de supplier  Michel Hazanavicius de lui offrir un rôle dans le prochain OSS 117 !

On pouvait ainsi l’entendre dire au célèbre réalisateur : « Un soir je vous avais vu à une fête pour The Artist (…), j’étais venue vous voir pour vous dire que mon rêve c’était de jouer dans OSS 117 numéro 3 (…) C’est possible ou pas ? » demandait alors la ministre de la culture au réalisateur, qui avait l’air gêné par sa demande et lui avait répondu « ça va être compliqué ».

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

LIENS SPONSORISES