2014, une belle année pour le cinéma en France !


Alors que 2014 vient s’achever, l’heure du bilan a sonné pour la fréquentation des salles de cinéma. Et pour le cinéma français il est largement positif. Alors que l’année 2013 avait été marquée par une baisse de la fréquentation des salles obscures de 5.3 %, cette dernière est repartie à la hausse en 2014.

Ainsi et selon les chiffres du CNC, on a en effet enregistré en 2014 une hausse de 7,7 %. 208,43 millions d’entrées ont ainsi été réalisées, soit le deuxième plus haut niveau depuis 47 ans (211,5 millions d’entrées en 1967 et 217,2 millions en 2011) : un résultat très au-dessus du niveau moyen des dix dernières années (196,47 millions).


ANNONCES

 © UGC Distribution
© UGC Distribution

La bonne nouvelle c’est que cette fréquentation a été dynamisée par des films « Made in France. En 2014, la part de marché des films français a atteint 44,0 % contre 33,8 % en 2013. Et parce qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule sachez que la fréquentation des films français a augmenté de 40,2 % pour atteindre 91,62 millions d’entrées soit le plus haut un niveau depuis 30 ans (94,12 millions en 1984).

Histoire de terminer en beauté sachez que les trois premières places du box-office 2014 sont des films français ! Et oui !


ANNONCES

Arrivent en tête « Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? » de Philippe De Chauveron (12,3 millions); « Supercondriaque » de Dany Boon (5,3 millions) et enfin « Lucy » de Luc Besson (5,2 millions).

Le bonheur des uns fait le malheur des autres

Et si les films français ont été à la fête en 2014, les films américains ont eu un peu plus de mal. Avec 93,93 millions d’entrées en 2014, ils enregistrent une baisse de 9,9 % par rapport à l’année dernière. La part de marché du cinéma américain est ainsi passée de 54,2 % en 2013 à 45,1 % en 2014.
Les films non français et non américains ont réalisé 11% des entrées totales en 2014, contre 12,0 % en 2013. Leur fréquentation affiche ainsi une diminution de 4,7 % à 22,88 millions d’entrées. Un résultat qui apparait inférieur à la moyenne constatée sur les dix dernières années (27,14 millions d’entrées).

 

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES