Angelina Jolie : les Français sont admiratifs de son courage


Il y a quelques jours, via une lettre publiée dans les colonnes du célèbre quotidien « The New-York Post », Angelina Jolie indiquait avoir subi une ablation préventive des ovaires et des trompes de Fallope par crainte d’un cancer. Objectif : minimiser le risque de contracter un jour ce cancer qui a emporté sa mère Marcheline Bertrand, décédée en 2007 à l’âge de 56 ans après une lutte de près de 10 ans.

En 2013 déjà, l’épouse de Brad Pitt avait fait le choix d’une double mastectomie (ablation des seins) après que les médecins lui aient dit qu’elle était porteuse du gène BRCA1 « défectueux ».

Un courage et une détermination qui forcent le respect et laissent les Français admiratifs….

 © Universal Pictures International
© Universal Pictures International

Selon un sondage ODOXA pour le Parisien/Aujourd’hui en France, l’actrice américaine est littéralement plébiscitée et est aujourd’hui perçue comme une femme intelligente, engagée et courageuse.

Si les Français ont une très bonne opinion de l’actrice (77%) ce n’est pas forcément sa beauté et/ou son talent qui explique cette cote d’amour avec le public. Sa personnalité y est aussi pour beaucoup….

Ainsi Angelina Jolie est perçue comme une femme « engagée » ( 79 % ), « courageuse » ( 78 % ), « indépendante » ( 74 % ) et « intelligente » ( 78 % ) . Et en plus d’une tête bien faite, les Français lui attribuent aussi un grand cœur : 70 % la jugent « sympathique » et 74 % « généreuse »

A t-elle eu raison de médiatiser ses choix ? Le public français le pense !

59 % des sondés (et 60 % des femmes) estiment « qu’elle a eu raison de médiatiser ses opérations. C’est ce choix de se servir de son statut de « star » pour faire avancer une cause altruiste qui est la grande qualité que les Français prêtent à Angelina et qui explique largement son immense popularité .

La double double mastectomie d’Angelina Jolie

C’est au printemps 2013 qu’Angelina Jolie faisait le choix de subir une chirurgie préventive en se faisant enlever les deux seins après que les médecins lui aient dit qu’elle était porteuse du gène BRCA1 « défectueux ».

A l’époque elle avait déclaré à ce sujet « Mes chances de développer un cancer du sein ont chuté de 87% à moins de 5%. Maintenant, je peux dire à mes enfants qu’ils n’ont pas besoin de craindre de me perdre d’un cancer du sein. J’ai fait un choix fort qui ne diminue en rien ma féminité. »

Puis d’expliquer le pourquoi du comment en rajoutant : « Je choisis de ne pas garder mon histoire privée, car il y a beaucoup de femmes qui ne savent pas qu’elles vivent peut-être dans l’ombre du cancer (…) J’ai la chance d’avoir un partenaire, Brad Pitt, qui est si aimant et solidaire. (…) Je veux encourager toutes les femmes, surtout si vous avez des antécédents familiaux de cancer du sein ou de l’ovaire, de rechercher les informations et d’interroger les experts médicaux qui peuvent vous aider dans cet aspect de votre vie, et de faire vos propres choix éclairés. »

Le petit mot de sa chirurgienne

Quelques mois seulement après l’opération d’Angelina Jolie, sa chirurgienne s’exprimait sur le choix de l’actrice dans les colonnes du Los Angeles Magazine.

« Quand quelqu’un qui est sans doute la plus belle femme du monde supprime la partie de son corps qui est le symbole de la féminité et de la sexualité, vous vous demandez ‘Pourquoi ferait-elle ça ?' » avait alors expliqué le Dr. Kristi Funk, chirurgienne cancérologue au Pink Lotus Breast Center à Beverly Hills,.

Puis d’ajouter qu’Angelina Jolie avait attendu le bon moment pour partager son histoire avec le monde entier.

« Elle est si intensément privée, mais elle a calculé le moment où elle serait prête à révéler quelque chose de si personnel. (…) Elle a attendu que ce soit le bon moment dans sa vie personnelle et professionnelle, et je pense surtout dans son âme » avait-elle expliqué à l’époque.
Le soutien de ses proches

Avant de faire ce choix très difficile Angelina Jolie a pu compter sur le soutien de Brad – à l’époque il avait qualifié sa décision d’absolument héroïque -, de ses 6 enfants mais aussi de son frère James Haven et de sa belle-maman.

« Nous sommes très fiers d’Angie, cela signifie tellement pour notre famille, surtout pour nos petits-enfants. Nous l’aimons tendrement » avait déclaré à l’époque Jane, la mère de Brad.

Quant à James, il s’était dit très fier d’être son frère.

Sa maigreur inquiète aussi

Il y a quelques mois à peine c’est sa maigreur qui a inquiété ses fans mais aussi et surtout la presse spécialisée. Sur le tapis rouge des Hollywood Film Awards mais aussi lors de l’avant-première de son film « Unbroken » en Australie, l’actrice était apparue particulièrement amaigrie. Une maigreur qualifiée d’extrême par certains et qui relançait les rumeurs d’une possible anorexie. D’autres y voyaient plutôt la conséquence de ses récentes opérations chirurgicales.

Aucun vote actuellement

Notez cet article