Jennifer Aniston en version presque laide dans « Cake » [VIDEO]


En cette journée du 8 avril 2015, et parmi les films qui ont débarqué dans les salles obscures françaises, il y a celui de Daniel Barnz « Cake » ! Ce drame suit le parcours pas banal d’une femme qui est fascinée par le suicide d’un membre de son groupe de soutien. Une Jennifer Aniston comme vous ne l’avez jamais vue, presque méconnaissable et sans artifices. A ses côtés Sam Worthington, Anna Kendrick ou bien encore Felicity Huffman (Desperate Housewives).

Avant de vous en présenter la bande-annonce, en voici le synopsis officiel : Claire Bennett va mal. Il n’y a qu’à voir ses cicatrices et ses grimaces de douleur dès qu’elle fait un geste pour comprendre qu’elle souffre physiquement. Elle ne parvient guère mieux à dissimuler son mal-être affectif. Cassante et parfois même insultante, Claire cède à l’agressivité et à la colère avec tous ceux qui l’approchent. Son mari et ses amis ont pris leurs distances avec elle, et même son groupe de soutien l’a rejetée.


ANNONCES

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Profondément seule, Claire ne peut plus compter que sur la présence de sa femme de ménage Silvana, qui supporte difficilement de voir sa patronne accro à l’alcool et aux tranquillisants. Mais le suicide de Nina, qui faisait partie de son groupe de soutien, déclenche chez Claire une nouvelle fixation.


ANNONCES

A propos de la beauté naturelle de Jennifer Aniston

Et alors que l’image de Jennifer Aniston devrait en surprendre plus d’un dans « Cake », l’actrice a récemment avoué qu’elle était totalement opposée à l’idée d’utiliser des artifices et autres produits cosmétiques pour paraître quelques années de moins. Ce qui ne l’empêche nullement de prendre soin d’elle et de sa peau.

«Je ne m’injecterai pas de la merde dans le visage» a t-elle récemment déclaré à Yahoo Beauté. Déplorant cette pression « d’un paraître plus jeune à Hollywood, elle a aussi rajouté « Quand je vois des femmes qui se font faire des injections, ça me fait mal au coeur (…) Je me dis même mon dieu si tu savais à quel point tu parais plus vieille ».

Les conseils de Jennifer Aniston ? bien s’hydrater (crème, huile), utiliser certaines technologies ou pratiques (led, laser, massage) mais aussi bien dormir.

L’après « Friends » a été très difficile…

Il y a quelques semaines à peine et alors qu’elle assurait la promo du film aux Etats-Unis, l’ex de Brad Pitt a avoué que l’après « Friends » avait été particulièrement difficile pour elle. Si elle lui a permis de devenir une star, la série n’a pas eu que des effets bénéfiques sur le reste de sa carrière. C’est même tout le contraire qui s’est produit. Plus personne ne voulait d’elle à l’époque.

Dans un entretien accordé au magazine Empire, l’actrice a confié toutes les difficultés qui ont été les siennes pour faire oublier son personnage de Rachel Green. «C’est une bénédiction et une malédiction. Ça ouvre toutes les portes et en même temps, ça met la pression parce qu’il faut arriver à casser l’image que les gens ont de nous » a t-elle notamment déclaré tout en déplorant que les gens n’arrivent pas à concevoir que les acteurs puissent, surtout après d’aussi longues années dans la peau d’un personnage, à jouer d’autres rôles.

Et puisqu’on évoque son personnage de Rachel Green dans « Friends », sachez que ce rôle a bien failli lui échapper. En marge du festival international du film de Santa Barbara, où elle est venue présenter son nouveau film « Cake », elle a confié n’avoir été définitivement engagée pour « Friends » qu’après l’échec de la série « Muddling Through » sur laquelle elle travaillait également.

Ses allers-retours entre les deux plateaux de tournage n’étant pas du goût de la production, certaines de ses copines comédiennes avaient été auditionnées pour son reprendre son rôle.

Et c’est l’arrêt définitif de « Muddling Through », après seulement 3 mois de tournage, qui lui lui permettra de triompher durant 10 longues années dans « Friends ».

Quand Jennifer Aniston se confie sur sa dyslexie

Au début de cette année, Jennifer Aniston s’est confiée sur sa dyslexie dans une interview pour le Hollywood Reporter. L’actrice a expliqué son soulagement en apprenant qu’elle souffrait de dyslexie. Au départ elle pensait simplement ne pas être intelligente. « Je pensais que je n’étais pas intelligente. Je ne pouvais pas retenir quoi que ce soit. Avec cette grande découverte, je me sentais soulagée, tous mes traumatismes de l’enfance étaient enfin expliqués. »

 

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES