Ce soir à la télé : « Battleship » sur TF1


Au programme télé de cette soirée du dimanche 3 mai 2015, un film inédit en clair ce soir sur TF1, celui de Peter Berg « Battleship », le premier « grand » rôle au cinéma pour Rihanna. Dans ce film elle y campe le rôle de Raikes, un officier de la marine US qui va devoir affronter un mystérieux véhicule sous-marin qui détruit sur son passage.  Un rôle à contre-emploi pour la chanteuse qui a avoué qu’elle avait adoré tourner dans le film. A ses côtés Alexander Skarsgard, Taylor Kitsch et Liam Neeson.

BATTLESHIP inspiré librement d’un jeu de société, développé et édité par Hasbro. Les scénaristes se sont servis du jeu comme point de départ de l’histoire, en retenant les idées d’affrontements navals et de guerres stratégiques qui animent les parties. Une impressionnante aventure qui se déroule sur les océans, dans les airs et sur terre, alors que l’humanité lutte contre une force supérieure.

battleship

L’histoire : Stone (Alexander Skarsgard) et Alex Hopper (Taylor Kitsch) sont deux frères au caractère diamétralement opposé. Si l’un est officier de la marine de guerre américaine, le second manque de sérieux et de maturité. Excédé par les écarts de conduite de son frère, Stone le force à s’engager dans l’armée afin de le responsabiliser. Alors qu’ils embarquent pour un exercice militaire au large d’une île d’Hawaii, la flottille découvre d’immenses vaisseaux extraterrestres. Ayant pris possession des fonds marins, ces aliens détruisent les métropoles environnantes et établissent un champ magnétique pour isoler l’archipel, empêchant l’intervention de renforts aériens et maritimes. Les militaires parviennent à détruire quelques engins ennemis, avant de couler à leur tour. Devenu le seul homme habilité à diriger les opérations après le décès de son frère, Alex décide alors d’utiliser le navire muséeUSS Missouri, remis en service pour l’occasion. Alors que plus personne n’a confiance en lui, il peut  compter sur l’aide des militaires retraités qui connaissent le fonctionnement du paquebot. Ensemble, ils vont tenter de stopper le vaisseau mère.


ANNONCES

Sur les chaînes d’en face

Sur les autres chaînes, notez la rediffusion du film « Les enfants du marais » sur France 2. Signé Jean Becker, il met en scène les regrettés Jacques Villeret et Michel Serrault. L’histoire :  Dans la France rurale des années 30. Garris et Riton, deux vieux copains, sont installés sur les bords de la Loire. Le premier, ancien poilu de la Première Guerre mondiale, vit seul, tandis que le second tente, tant bien que mal, de cohabiter avec une femme colérique et trois enfants particulièrement turbulents. Leur vie quotidienne, rythmée par les travaux saisonniers, s’articule autour des rencontres faites en compagnie de leurs deux autres compères, le chauffeur de train local et Amédée, un doux rêveur féru de littérature. Un jour, Garris s’éprend d’une femme de ménage, Marie. Pour l’ancien soldat, c’est une nouvelle vie qui commence… A suivre dès 20h50.

Sur France 3 les fans de l’Inspecteur Barnaby devront eux aussi se contenter d’une rediffusion. Dès 20h50 place à l’épisode « Le cavalier sans tête ». L’histoire : Bentham De Quetteville se tue en tombant du toit de sa demeure après avoir vu un cavalier sans tête au milieu de la nuit. La légende serait-elle donc vraie ? La famille De Quetteville ne semble pas si émue par le décès de Bentham. Elle est plutôt accaparée par les préparatifs de la reconstitution d’une bataille du XVIIe siècle. Ce rituel déclenche la colère des riches…  A noter qu’un deuxième épisode sera diffusé à 22h20.

Et comme chaque dimanche soir ou presque M6 diffusera un nouveau numéro de son magazine « Capital ». A suivre dès 20h55. Le thème de la semaine « Grand nettoyage de printemps : équiper et rénover sa maison ». Avec les beaux jours, c’est le moment où l’on a envie d’un grand coup de frais dans la maison. L’occasion de ranger, de faire les travaux reportés pendant l’hiver et de s’occuper de son extérieur. Sur l’ensemble de l’année, ce marché du bricolage et du jardinage représente environ 30 milliards d’euros mais il prend toute son ampleur au printemps.

Et puis si vous aimez les reportages et les magazines d’investigation rendez-vous sur France 5 dès 20h40 avec un document qui devrait intéresser plus d’un français « Des pâtes, des pâtes, oui mais à quel prix ? ». Présentation : Les pâtes sont un produit de base autant qu’un plat décliné en gastronomie. Prisées des budgets serrés, des consommateurs pressés et des grands chefs, déclinées sous toutes les formes, elle font généralement l’unanimité. Ainsi, chaque seconde, en France, il s’en vend près de seize paquets et les Français en consomment huit kilos par habitant et par an. Pendant longtemps, on a jugé les pâtes trop caloriques, les accusant de faire grossir les consommateurs. Mais finalement, et si les pâtes étaient bonnes pour la santé ? Dans les supermarchés, le rayon compte souvent plusieurs mètres. Comment s’y retrouver ? Complètes, bio, sèches ou fraîches, lesquelles choisir, et à quel prix ? Quels sont les secrets des industriels pour en vendre toujours plus ? Enquête.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES