Ce soir à la télé : le final d’Alice Nevers (saison 13)


C’est l’évènement télévisuel du jour ! Au programme télé de votre soirée de ce jeudi 11 juin 2015, vous ne manquerez pas dès 20h55 sur TF1 la final de la saison 13 de votre série « Alice Nevers ». Au programme de la soirée les deux derniers épisodes « A brides abbatues » dès 20h55 et « Chut » dès 21h55.

© capture bande-annonce TF1
© capture bande-annonce TF1

ANNONCES

« Chut » : Florence Rafin, secrétaire médicale et mère de famille, a été étranglée et jetée sur un tas de gravier au fond d’une barge du port de Gennevilliers. Deux indices intriguent Alice et Marquand : la robe qu’elle porte ne lui appartient pas et son annulaire a été cisaillé pour lui enlever… son alliance. Le docteur Chahine s’impose dans la vie d’Alice alors qu’elle découvre que Marquand héberge une femme.

« A brides abattues » : Hervé Carpentier, le propriétaire d’un haras pour chevaux blessés, a été retrouvé non loin de son van, en plein Paris, une fléchette hypodermique fichée dans la jugulaire. Pieds nus, à peine habillé, tout indique qu’il est parti de chez lui de manière précipitée. Une seule piste s’offre à Alice et Marquand : un cheval aurait disparu du haras. Il s’agit d’Othello, le préféré de Cissy, la fille d’Hervé, une enfant trisomique. Alice s’explique avec son père et découvre le terrible secret qui entoure le cadavre qu’elle a déterré.

Interrogés par TF1, les deux principaux acteurs (ndrl :Marine Delterme et Jean-Michel Tinivelli) expliquent les raisons du succès de la série, un succès qui ne se dément pas comme le prouvent chaque semaine les chiffres du sacro-saint audimat.


ANNONCES

Marine Delterme :  « La série évolue constamment. Les producteurs se sont attachés à faire progresser le niveau de l’écriture chaque saison (…) ‘Alice Nevers, le juge est une femme’ a évolué notamment grâce à l’idée d’intégrer ma grossesse à l’histoire. Cela a permis de rendre la série feuilletonante et de creuser l’envers du décor ». Puis d’évoquer sa relation avec  Marquand « La relation entre Alice et Marquand a bouleversé la série et amène beaucoup de charme ».

Jean-Michel Tinivelli : « La série évolue constamment que ce soit au niveau des textes, du rythme ou de la façon de filmer. ‘Alice Nevers, le juge est une femme’ a su se renouveler et progresser. La bonne entente avec mes partenaires et la vie privée des personnages qui évolue au fil des saisons permettent de ne pas s’ennuyer (…) Avancer et ne pas se reposer sur ses acquis, c’est la vrai clé du succès ! »

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES