Avec « Love », Gaspar Noé n’a pas voulu choquer


Après la polémique suscitée par la demande de la Ministre de la culture et de la communication – elle aurait demandé à ce que le film repasse en commission dans l’espoir d’une classification plus sévère – et après que la commission de classification des œuvres cinématographiques ait confirmé que le film ne serait pas interdit aux moins de 18 ans, Gaspar Noé a décidé de sortir de sa réserve pour répondre aux critiquex dont son film fait actuellement l’objet.

Alors que ce film reste interdit aux moins de 16 ans et comporte certaines séquences osées et non simulées et en 3D s’il vous plaît, le réalisateur a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de choquer les spectateurs.

© Wild Bunch Distribution
© Wild Bunch Distribution

Interrogé par plusieurs médias de la presse écrite ou audiovisuelle, il s’est défendu d’avoir fait un film à caractère X. Pour lui « Love » est avant tout une histoire d’amour mélancolique, un mélodrame érotique. A la chaîne de télé Non Stop People, il a notamment déclaré « C’est l’addiction amoureuse et je ne voyais pas comment on pouvait parler d’histoire d’amour entre deux adultes, sans montrer des scènes d’amour sur un lit ». Puis d’expliquer qu’aujourd’hui plus personne n’était choqué par des images de nudité frontale ou par un sexe en érection..

Quant au choix de tourner le film en 3D, c’est dans le dossier de presse du film qu’il explique le pourquoi du comment en déclarant « J’espère que ce choix rendra l’expérience plus immersive pour les spectateurs (…) j’ai pensé que le relief ajouterait à l’identification du spectateur au personnage et à son état nostalgique » tout en précisant que « Love » racontait avant tout l’histoire d’un amour perdu.

Rappel du synopsis du film, en salles depuis le 15 juillet : Un 1er janvier au matin, le téléphone sonne. Murphy, 25 ans, se réveille entouré de sa jeune femme et de son enfant de deux ans. Il écoute son répondeur. Sur le message, la mère d’Electra lui demande, très inquiète, s’il n’a pas eu de nouvelle de sa fille disparue depuis longtemps. Elle craint qu’il lui soit arrivé un accident grave. Au cours d’une longue journée pluvieuse, Murphy va se retrouver seul dans son appartement à se remémorer sa plus grande histoire d’amour, deux ans avec Electra. Une passion contenant toutes sortes de promesses, de jeux, d’excès et d’erreurs…

Aucun vote actuellement

Notez cet article