Bill Cosby : il avoue avoir drogué une femme pour abuser d’elle


[BAD BUZZ] A la fin de 2014, plus d’une vingtaine de femmes ont déclaré avoir été abusées ou violées par l’ex star de la star de la télévision américaine Bill Cosby. Plusieurs ont d’ailleurs déposé plainte contre lui, dont l’une était mineure au moment des faits. Des faits très graves mais qui lui ont permis d’éviter la case prison pour deux raisons : le délai de prescription et l’absence de preuves. En 2005 cela lui avait déjà permis d’échapper à des poursuites malgré la plainte d’un collectif de 15 personnes.

Malgré ces nouvelles plaintes, le procureur du comté de Los Angeles avait décidé de classer l’affaire en décembre dernier après avoir évoqué encore une fois la prescription des faits

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Peu avant les fêtes, et alors que l’acteur n’avait que très peu réagi à ce tourbillon médiatique, son épouse décidait de prendre sa défense.

«L’homme que j’ai rencontré et dont je suis tombée amoureuse est l’homme que vous connaissez par son travail. C’est un homme bon, généreux, drôle, un merveilleux mari, père et ami. C’est l’homme que vous pensiez qu’il était» avait déclaré Camille Cosby.

Et de déplorer ensuite les nombreux articles dont son « merveilleux » mari fait l’objet : «Il semble qu’il n’y ait aucun recul pris sur les accusatrices de mon mari avant que les articles soient publiés ou diffusés. Dès qu’il y a une accusation, elle devient virale» et fait le tour de la toile avait-elle poursuivi. Puis de sous-entendre en conclusion que c’est son mari qui pourrait être la victime dans cette affaire.

Sauf qu’aujourd’hui c’est un rebondissement de taille qui vient ternir un peu plus l’image de l’acteur. Ce dernier vient en effet d’avouer qu’il avait en 1976 drogué une femme (une seule vraiment ?) pour avoir des relations sexuelles avec elle. Il lui aurait administré du Quaalude, un puissant sédatif hypnotique.

Retour sur les accusations dont Bill Cosby a fait l’objet

Par le passé 14 femmes ont déposé plainte pour viol sans que jamais cela n’aboutisse à une quelconque condamnation. Fautes de preuve, et malgré les témoignages édifiants de certaines de ses victimes supposées, la plupart des affaires ont été classées sans suite. Dans l’une d’entre-elle, il a même bénéficié d’un non-lieu.

Et alors qu’il pensait très certainement être « tranquille », une autre de ses victimes supposées a décidé de sortir de son silence. Fin octobre, Barbara Bowman, une femme âgée aujourd’hui de 47 ans, l’a ouvertement accusé de viol dans les colonnes du Daily Mail en déclarant :

« J’ai été droguée et violée par cet homme. C’est un monstre. Il est venu à moi comme un préda­teur. Mon seul espoir aujourd’­hui c’est que d’autres personnes qui ont subi des abus sexuels ne soient intimidées par des gens riches, célèbres et puis­sants. Si je peux aider une victime, alors j’aurais fait mon job » a t-elle notamment déclaré.

Et de révéler qu’il était un prédateur incapable de contrôler ses pulsions.Pour elle, il est désormais temps de mettre fin à ce silence qui n’a que trop duré.

Depuis cette terrible révélation, d’autres victimes supposées se sont manifestées. Il y eu notamment l’actrice Joan Tarshis qui a affirmé sur CNN avoir été violée à plusieurs reprises en 1969 alors qu’elle n’était âgée que de 19 ans. Particulièrement remontée contre lui elle l’a qualifié de «violeur en série» ! Mais pourquoi a t-elle attendu toutes ces années pour parler enfin ? Elle avait simplement peur que personne ne la croit à une époque où il était un peu considéré comme le « Monsieur Amérique ».

Puis il y a eu le témoignage de l’ancienne top model Janice Dickinson. Âgée aujourd’hui de 59 ans, elle a déclaré à Entertainment Tonight que Bill Cosby lui avait proposé d’aller dans un bar pour discuter d’une éventuelle apparition dans le Cosby Show. Après avoir bu un verre et pris un médicament censé soulager ses maux de ventre, elle aurait été abusée sexuellement par Bill Cosby. « Le lendemain matin, je me suis réveillée sans mon pyjama et je me suis souvenue qu’avant de perdre conscience j’avais été abusée sexuellement par cet homme (…) Je me souviens d’avoir eu de fortes douleurs. Je me suis levée sans pyjama avec du sperme entre les jambes. »

Il y aussi l’actrice américaine Louisa Moritz qui a avoué au site TMZ.Com que Bill Cosby l’avait forcée à lui faire une fellation en 1971 juste avant de tourner l’émission « Tonight Show ». Il l’avait ensuite menacée de ruiner sa carrière si elle parlait.

Plus récemment c’est une serveuse du « Playboy Mansion » qui a affirmé avoir été violée par Bill Cosby alors qu’elle n’était âgée que de 15 ans. Selon elle, au moins de 12 de ses collègues auraient également été victimes de ses agissements. Mais cette fois l’avocat de Bill Cosby a répliqué en déposant plainte pour tentative d’extorsions de fonds, cette dernière ayant selon lui appelé l’acteur pour réclamer 250 000 dollars en échange de son silence.

Aucun vote actuellement

Notez cet article