Michel Boujenah : marre d’être «le juif-tunisien de service»


boujenah

Vous pensiez que Michel Boujenah avait  tout pour être heureux ? Et pourtant… Ce mercredi sur RTL, il a fait par de sa colère.  Car derrière ce comédien et humoriste de talent, se cache un homme sensible qui a eu beaucoup de mal à encaisser les coups depuis son arrivée en France.

Il a notamment déploré le fait d’avoir été un peu trop considéré comme « le juif-tunisien de service »  mais aussi d’avoir été discriminé, notamment par la profession, à cause de son accent prononcé.

«Quand on est en France, quand on arrive à 11 ans, qu’on a un défaut de langue et qu’en plus on a un accent juif tunisien à couper au couteau, dont on ne se rend pas compte, parce que pour moi je n’ai pas d’accent, on se moque de vous, parce que l’image qu’on a de vous elle est ridicule, elle est caricaturale» a t-il notamment déclaré.

Selon lui cet accent, qu’il n’entend d’ailleurs pas lui même, l’a énormément fait souffrir tout au long de carrière » car il ne correspond pas à l’image qu’on se fait d’un acteur « normal ».


ANNONCES

Et c’est à cause de cet accent qu’il pense n’avoir jamais été nommé aux Molières…  Et d’avouer sa peine, et sa colère face à ce qu’il considère comme une injustice.

Et si Michel Boujenah n’a pas souhaité en dire plus pour le moment, il a promis de sortir de sa réserve et de tout lâcher lors de sa tournée d’adieu. Et de toute évidence, certains vont en prendre pour leur grade car Michel Boujenah a promis de tout dire.

Pour l’instant elle n’est pas programmée…mais il l’imagine bien dans 10 à 12 ans.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES