Clash Rachida Dati / Elise Lucet : l’eurodéputée ne regrette rien


C’est une évidence : ces deux là ne passeront pas leurs prochaines vacances ensemble. Et oui, le clash Rachida Dati et Elise Lucet se poursuit en effet de plus belle en ce doux week-end de septembre. Il y a quelques jours à peine un clash a opposé Rachida Dati à la journaliste de France Télévisions Elise Lucet. Avant de découvrir la suite de ce « clash » ultra-médiatisé, un bref rappel de faits.

En début de semaine, l’ancienne garde des sceaux est interrogée avec une certaine insistance par Elise Lucet dans les couloirs du Parlement européen, et ce dans le cadre de l’émission « Cash investigation »  qui sera diffusé ce lundi 7 septembre à 23h05 sur France 2. La journaliste souhaite avoir la réaction de l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy sur une enquête parlementaire qui la viserait.


ANNONCES

Refusant de répondre à ce qu’elle qualifie « d’accusations à la con », Rachida Dati finit par craquer lorsqu’Elise Lucet lance « Je ne vois pas ce qui vous fait peur ». C’est alors qu’elle lui rétorque « Je n’ai pas peur de vous ma pauvre fille ! Quand je vois votre carrière pathétique !»… Des propos qui ont très vite agité les réseaux sociaux.

Capture Europe1 by Dailymotion
Capture Europe1 by Dailymotion

Ce matin Rachida Dati s’est expliquée au micro d’Europe 1 et dit ne rien regretter. « Oui, j’ai été véhémente, mais quand vous vous faites harceler, en vous courant après. C’est très grave de porter des accusations sans preuve. On m’accuse et après on me dit de me justifier. Mais je n’ai pas à me justifier. Je n’ai rien à cacher » a t-elle notamment déclaré avant de préciser qu’elle était libre de ne pas répondre  « à quelqu’un dont les méthodes sont scandaleuses, qui sont le harcèlement et les accusations »


ANNONCES

« Puis de déplorer ceux qui font « du teasing avec des montages douteux pour attirer des téléspectateurs pour une émission qui ne révèle rien »

En guise de conclusion, et après avoir précisé qu’elle restait disponible pour répondre aux questions des journalistes elle rajouté « Je n’ai pas à répondre à une femme qui ne révèle jamais rien. Elle s’est muée en grande passionaria. »


Rachida Dati, sur l’affaire Lucet : « Je n’ai… par Europe1fr

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES