Ceux qui ont un pénis sont mieux payés déplore Jennifer Lawrence


Les inégalités salariales, on les retrouve partout, même chez les plus grandes stars internationales. Alors que cet été Jennifer Lawrence est arrivée en tête du classement des actrices les mieux payée d’Hollywood avec des revenus estimés à 52 millions de dollars, elle reste bien loin des rémunérations généralement accordées à ses collègues masculins. Plusieurs actrices ont d’ailleurs dénoncé cette aberration dont elles sont également les victimes. A titre de comparaison, sachez par exemple que Robert Downey. Jr est en tête chez les hommes mais avec des revenus de 80 millions de dollars.

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Une différence notable que Jennifer Lawrence semble avoir bien du mal à accepter. Dans un petit billet publié sur Lenny, l’héroïne de la saga « Hunger Games » a ainsi écrit «J’ai vu que j’étais beaucoup moins payée que ceux qui ont un pénis».


ANNONCES

Puis de se livrer à un vrai règlement de comptes avec le tout Hollywood « masculin » dont elle a tenu à dénoncer le sexisme.

S’étonnant de cette différence de traitement – cela s’est particulièrement vérifié pour le film « American Bluff » dont les inégalités salariales ont été révélées suite au piratage de Sony -, l’actrice oscarisée a déclaré « J’étais en colère contre moi-même. J’ai échoué en tant que négociatrice parce que j’ai baissé les bras trop tôt ».


ANNONCES

Mais de rajouter aussitôt, preuve que l’argent n’est pas sa motivation première : « Je ne voulais pas me battre pour des millions de dollars dont, sincèrement, je n’ai pas besoin grâce à deux franchises ».

Pour autant pas question de continuer à se la fermer. Jennifer Lawrence a la ferme intention d’aborder encore et toujours ce sujet pour que les femmes soient un peu mieux considérées. Et tant pis si cela ne plaît pas à tout le monde. Et si elle ne l’a pas fait avant, c’est parce qu’elle avait peur qu’on la considère comme une fille « difficile ».

« Je suis là à essayer de trouver une façon adorable de dire ce que je pense tout en étant appréciée! Ras-le-bol » a t-elle ensuite rajouté en faisant référence à l’agacement de ces messieurs lorsque la question des salaires est évoquée à Hollywood.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES