Séparée de son homme, Laure Manaudou a « pleuré mais pas craqué. »


Dans le cadre de l’émission de Mike Horn « A l’état sauvage » dont Laure Manaudou sera l’héroïne lundi prochain sur M6, l’ex cham­pionne olym­pique de nata­tion a confié au magazine Télé Star qu’elle avait eu bien du mal à se séparer de son compagnon Jérémy Frérot. Mais elle n’a pas été la seule…

« Cela a été dur pour lui de ne pas avoir de mes nouvelles pendant le tour­nage » a t-elle notamment confié au célèbre magazine de télévision avant de préciser qu’il aurait aimé partir avec elle.


ANNONCES

« Il sera content de décou­vrir que j’ai vécu de bonnes sensa­tions, des émotions fortes que l’on ne peut pas vivre plusieurs fois dans une vie » a t-elle ensuite rajouté précisant que durant cette expérience elle avait « pleuré mais pas craqué ».

« A l’état sauvage » avec Laure Manaudou, ce lundi 3 avril 2017 dès 21 heures sur M6.


ANNONCES

© Guillaume MIRAND/M6

Première femme à tenter l’expérience, Laure Manaudou, 30 ans, va devoir repousser ses limites et se dépasser physiquement et mentalement. Mike Horn lui a donné rendez-vous en Afrique australe, plus précisément dans la bande de Caprivi sur le fleuve Kwando, au cœur du royaume des animaux les plus dangereux au monde. Pendant 5 jours et 4 nuits, elle va devoir surmonter ses peurs et faire face aux nombreux dangers de la faune.

Mike Horn va emmener Laure Manaudou dans la bande de Caprivi, aux confins de l’Afrique, au cœur de la région du Zambeze entre la Namibie, le Botswana, la Zambi et l’Angola. Ensemble, ils vont parcourir 130 kilomètres sur la terre et sur l’eau en seulement 5 jours pour descendre la rivière Kwando. Ils ne pourront compter que sur leur courage et leur pirogue, surnommée « Maroco » et devenue leur meilleure amie. Indispensable à leur survie, elle sera également leur pire ennemie car elle pèse plus de 350 kilos.

Dans ce périple au beau milieu d’une réserve sauvage, Laure Manaudou et Mike Horn ne seront pas seuls. Ils seront au contact des animaux les plus sauvages d’Afrique, notamment le mammifère le plus meurtrier et le plus agressif d’entre eux, l’hippopotame, responsable de la mort de plus de 200 personnes par an. Face à de tels animaux, aucune marge d’erreur est possible.

Après avoir traversé la rivière Kwando en pirogue, Laure Manaudou et Mike Horn vont ensuite traverser la savane sous une chaleur de 40 degrés et survivre dans cette nature hostile, peuplée d’éléphants, de singes, de lions, de léopards, de zèbres ou de serpents (comme les Black Mamba)… Au deuxième jour de leur expédition, Mike Horn et Laure Manaudou vont se retrouver face à un troupeau de 200 éléphants, un spectacle aussi extraordinaire que menaçant.

4/5 (5)

Notez cet article

LIENS SPONSORISES