Allergies : les pollens pourraient vous gâcher les vacances



0
(0)

PIXABAY/Mojpe

Annonces

Vous avez la chance d’être en vacances ? Alors profitez-en bien ! Ne reste plus qu’à espérer que les pollens ne viennent pas jouer les troubles fête ! Car le temps quasi estival que nous avons connu n’a pas que des avantages. Pour les allergiques, il peut même être synonyme de cauchemar.


Annonces

Ainsi et selon le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique, ndrl), la majorité du territoire sera sous la domination des pollens de bouleau. Et peu importe qu’ils soient ou non les pollens les plus nombreux dans notre beau pays. Pourquoi ? Parce que ce seront eux qui, à part sur le pourtour méditerranéen et au Sud de la Gironde, seront les instigateurs d’un risque d’allergie élevé à très élevé.

En clair, et pour faire court, les allergiques vont devoir se montrer très méfiants et suivre scrupuleusement leur traitement.

Mais ce n’est pas tout car, au sud-ouest de cette limite, un mélange de pollens de platane, de chêne et aussi de bouleau pourra également porter un risque d’allergie moyen à élevé.


Annonces

Plus à l’est et principalement sur le pourtour méditerranéen, les platanes vont enfin se calmer et permettre un peu de répit. Mais les pollens de chêne et de pariétaire vont prendre le relais.

Et si les pollens de graminées sont assez discrets, le développement de ces herbes et leur floraison pourraient très vite augmenter si les beaux jours persistent.

Le saviez-vous ? Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique vous offre la possibilité de recevoir chaque semaine par e-mail les prévisions du risque allergique des départements de votre choix. Pour s’inscrire, CLIQUEZ ICI

Vous pouvez aussi suivre vos symptômes d’allergies en remplissant le questionnaire journalier sur www.pollendiary.com

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces