Mort de Charles Aznavour : l’Élysée réfléchit à un hommage en Arménie lors du sommet de la Francophonie

Charles Aznavour, d’origine arménienne, devait accompagner Emmanuel Macron lors du sommet de la Francophonie à Erevan, les 11 et 12 octobre.


Et bien selon les informations d’Europe 1, l’Élysée réfléchit désormais à organiser un hommage à Charles Aznavour, mort dans la nuit de dimanche à lundi à l’âge de 94 ans, lors du sommet de la Francophonie qui se tiendra à Erevan en Arménie, pays d’origine de l’artiste, les 11 et 12 octobre.

Charles Aznavour est mort
Crédits : PR Photos

Publicité

Macron salue « ses chefs d’oeuvre ». Lundi, le président de la République a rendu hommage à l’interprète de La Bohème, saluant sur Twitter « ses chefs d’oeuvre, son timbre, son rayonnement unique ».

Mort de Charles Aznavour

Charles Aznavour, dernier des géants de la chanson française, est mort dans la nuit de dimanche à lundi à son domicile dans les Alpilles, ont annoncé ses attachées de presse. Le chanteur français le plus connu à l’étranger revenait d’une tournée au Japon, après avoir été contraint d’annuler des concerts cet été en raison d’une fracture du bras après une chute.


Publicité



Publicité


Retour en haut