Capital : le sommaire et les reportages de ce dimanche 16 décembre 2018 (+ vidéo)


Capital : le sommaire et les reportages du dimanche 16 décembre 2018. Ce soir Julien Courbet est de retour sur M6 pour un nouveau numéro inédit de « Capital » . A suivre dès 21 heures sur M6 mais aussi en replay et en streaming sur 6play. Alors que les fêtes approchent à grands pas, voilà un thème qui devrait en intéresser plus d’un : Repas de fête en famille : comment payer moins cher ?

© Marie ETCHEGOYEN / Jean Brice LEMAL / M6

Capital : sommaire et reportages de l’émission du 16 décembre 2018

Comment bien manger sans se ruiner ? C’est une question que beaucoup de Français se posent quand il s’agit d’organiser un repas en famille ou entre amis. Lors des fêtes de fin d’année, le budget moyen bondit à 130 euros pour une famille de 4 personnes pour le repas de Noël ! Alors comment réduire la facture tout en régalant ses papilles ? Les équipes de Capital ont enquêté sur ces nouveaux produits alimentaires, moins chers, qui cherchent à se faire une place sur nos tables de fêtes.


ANNONCES

La truite : le « nouveau saumon » à petits prix ?
Victime du pou de mer, un fléau qui décime les élevages, le saumon n’a plus autant la cote. Son prix ne cesse de flamber : + 47% en 5 ans. Les Français lui préfèrent de plus en plus la truite, 20% moins cher. Comment les élevages sont-ils en train de s’industrialiser pour faire face à la demande ? Et comment la chair blanche de ce poisson de rivière devient-elle rose ?

Les secrets du chapon low cost
Les chapons de Bresse sont les volailles-reine de nos réveillons. Mais à 50 euros le kilo, la bête fait vite exploser la facture aux alentours de 100 euros ! Pourquoi ces volailles très goûteuses sont-elles vendues si chères ? Pour attirer une nouvelle clientèle, certains producteurs ont trouvé le bon filon. Ils misent tout sur le mini-chapon, beaucoup moins cher, environ 18 euros le kilo. On en trouve aussi à des prix abordables, venus d’Espagne ou d’Italie. Mais, que valent ces volailles venues de l’étranger ? Comment distinguer les vrais chapons des faux qui arrivent sur le marché au moment des fêtes ?


ANNONCES

Crémant : le champagne « bon plan »
Il y un produit que l’on croyait indétrônable, et pourtant ! Avec le crémant, la guerre des bulles avec le champagne est déclarée ! Le crémant représente un quart des ventes de vin effervescent en France. Et pour cause : le prix d’une bouteille de crémant est au moins deux fois moins cher que celui du champagne. Pour des repas en famille, de plus en plus de Français se tournent donc vers ce produit moins coûteux. Nous allons découvrir comment il est fabriqué et quelles sont les méthodes étonnantes des producteurs pour réussir à rivaliser avec le champagne.

Sels exotiques : enquête sur le nouveau filon
Sel rose de l’Himalaya, sel noir d’Hawaï ou encore sel Halen Môn de l’île d’Anglesey : ce bon vieux condiment fait sa révolution. Depuis quelques années, ces sels exotiques aux saveurs nouvelles apportent de l’exotisme dans nos plats. C’est chic… mais c’est cher ! Comptez entre 10 et plus de 50 euros le kilo, suivant l’origine et la rareté. Malgré ces tarifs, ce nouveau marché est en pleine forme avec une augmentation des ventes de plus de 15% chaque année. Face à l’engouement des consommateurs, certaines grandes marques exploitent ce nouveau filon : elles proposent toute une gamme de sels aromatisés. Fleur de sel au safran ou à la vanille bourbon, les enseignes rivalisent d’originalité. Et cette fois, les prix flambent : jusqu’à 130 euros le kilo pour la fleur de sel à la truffe blanche !

Vidéo

Quelques images de l’émission de ce soir

Vidéo également visible sur la page Facebook de la chaîne en cliquant ICI

4.62/5 (34)

Notez cet article

LIENS SPONSORISES