Capital : le sommaire et les reportages de ce dimanche 2 décembre 2018 (+ vidéo)


Capital : sommaire et reportages du dimanche 2 décembre 2018. Ce soir Julien Courbet est de retour sur M6 pour un nouveau numéro inédit de « Capital » . A suivre dès 21 heures sur M6 mais aussi en replay et en streaming sur 6play. Alors que les fêtes approchent à grands pas, voilà un thème qui devrait en intéresser plus d’un : Noël : enquête sur les cadeaux préférés des Français

© Marie ETCHEGOYEN / Jean Brice LEMAL / M6

Capital : sommaire et reportages de l’émission du 2 décembre 2018

Parfums : ces effluves qui valent de l’or
Effluve de jasmin, de rose, de vanille ou même de bonbon, le parfum que nous laissons dans notre sillage reflète notre personnalité. Il est un peu notre signature. Certains sont fidèles à la même marque toute leur vie, d’autres adorent en changer tous les mois. En 2017, plus de 250 parfums ont vu le jour en France, pour un marché total estimé à 1,9 milliard d’euros. Mais pour un jus qui deviendra best-seller, des dizaines de fragrances nouvelles ne séduiront pas assez pour rester en vente. Ainsi, l’an dernier, 150 odeurs ont disparu des rayons. Alors, comment les industriels du parfum se battent-ils pour découvrir la nouvelle fragrance qui assurera un succès commercial mondial ? Les équipes de Capital ont eu accès à certains secrets de fabrication. Elles ont découvert des machines très sophistiquées que les laboratoires des grandes maisons de parfums utilisent pour tester les effets d’un effluve dans notre cerveau afin de garantir le succès d’un nouveau jus. Souvent lancés à grand renfort de publicités et de contrats d’égérie qui coutent des fortunes, les parfums représentent des enjeux considérables pour les grandes maisons de luxe. Quels sont les moyens mis en place pour le lancement d’un nouveau produit ? Mais aujourd’hui, de plus en plus de clients cherchent un parfum unique qui n’appartient qu’à eux. Certains créateurs l’ont bien compris et n’hésitent pas à aller chercher des odeurs étonnantes à l’autre bout de monde comme le vomi de cachalot, ou le bois d’oud vendu presque aussi cher que l’or ! Le problème dans cette industrie, c’est qu’une odeur est impossible à protéger. Et cela fait les affaires des pirates du parfum qui, de plus en plus, s’inspirent sans vergogne des effluves les plus prisées des consommateurs et divisent les prix par dix.


ANNONCES

Vêtements en cachemire : dans les secrets des petits prix
Très doux au toucher, chics et élégants, les vêtements en cachemire vous tiennent bien au chaud tout l’hiver. Vendus autrefois à plus de 300 euros pièces, ces produits d’exception s’affichent désormais à moins de 100 euros dans les enseignes comme Zara, H&M, Monoprix et même à 50 euros chez Leclerc ! Comment ce produit, qui fut longtemps un signe extérieur de richesse, est-il devenu abordable ? D’où vient cette fibre, chaude et douce, qui, aujourd’hui, fait la fortune de certaines enseignes ? De la Mongolie à la France, de l’Italie à la Chine, les équipes de Capital ont tiré le fil de la pelote et remonté la filière du cachemire. Quelles sont les nouvelles marques qui surfent sur la mode du cachemire ? Que valent vraiment ces vêtements en cachemire à prix cassés ? Et quelles sont les conséquences écologiques de cette industrie à l’autre bout du monde ?

Vidéo

Quelques images de l’émission de ce soir


ANNONCES

Vidéo également visible sur la page Facebook de la chaîne en cliquant ICI

4.35/5 (34)

Notez cet article

LIENS SPONSORISES