« Des racines et des ailes » du 14 octobre : ce soir « Terroirs d’excellence en Savoie » (inédit)



4.7
(21)

Annonces

« Des racines et des ailes » du 14 octobre 2020. En cette soirée de mercredi France 3 nous propose un numéro inédit du magazine « Des racines et des ailes ». Ce soir,  dans le  cadre sa collection « Terroirs d’excellence » , direction la Savoie. Rendez-vous dès 21H05 sur France 3 ou en replay et streaming sur France.TV.


Annonces

« Des racines et des ailes » du 14 octobre
capture France 3

Annonces


Annonces

Pour ce numéro inédit nous partirons à la rencontre de femmes et d’hommes de talent. Héritiers d’un savoir-faire exigeant et passionné, ils ont à cœur de défendre le patrimoine et l’identité de leur région. La Savoie, en été comme en hiver, est un terroir d’excellence !

« Des racines et des ailes » du 14 octobre : sommaire et reportages

Florence Fombonne-Rouvier est urbaniste. Dans le cadre de sa mission au Conseil d’architecture et d’urbanisme de la Savoie, elle aide les villages à se réinventer pour sortir du système « tout ski-tout neige », menacé par les dérèglements climatiques.

Nous la suivons au Villaret des Brévières, un hameau d’estive rénové pour devenir habitable toute l’année. Les maisons sont restaurées dans le respect de l’architecture locale. Ce village est un rescapé de la construction du barrage en 1952, lorsque la commune de Tignes a été engloutie.


Annonces

Dans le massif de la Vanoise, René Meilleur et son fils Maxime sont Savoyards dans l’âme. Chefs d’un restaurant trois étoiles, ils défendent le goût de la Savoie. Ils ont fait d’une cuisine simple de montagne une cuisine d’excellence. À travers les vallées de la Tarentaise et de la Maurienne, ils partent à la recherche d’inspiration et à la rencontre de producteurs et d’artisans : éleveur, agriculteur, coutelier…

Dans la vallée des Belleville, Klébert Silvestre est apiculteur. Il se bat pour préserver l’abeille noire endémique de Savoie, très résistante mais menacée de disparition. Il a donc créé un conservatoire dans la vallée des Encombres, sauvage et isolée.

Quelques mois plus tard, Klébert Silvestre a revêtu sa tenue de pisteur-secouriste. En hiver, chargé de la sécurité des stations des Ménuires et de Saint-Martin-de-Belleville, il organise des déclenchements d’avalanches, afin d’éviter les accidents.

Nicolas Mathieu fabrique des crozets, les petites pâtes de Savoie à base de sarrasin, à forte valeur nutritive. Il les agrémente d’ail des ours ou d’orties, des plantes locales qu’il cueille en famille. La qualité de ses productions a séduit les commerçants et les habitants.

En hiver, Nicolas Mathieu, accompagnateur en montagne, repère des bouleaux dont il prélèvera la sève au printemps suivant, dans la vallée sauvage de Nâves. C’est son nouveau projet : exploiter cette eau végétale riche en nutriments.

Pascale Vidonne, responsable du patrimoine à Bourg-Saint-Maurice, est chargée de valoriser les chapelles baroques. Dans la vallée encaissée des Glaciers, elle découvre une chapelle privée. Puis, nous la suivons à Vulmix où elle vient de mettre en valeur des fresques du XVe siècle. Un autre édifice lui tient à cœur : la chapelle de Versoye, qui a besoin d’être restaurée. Elle souhaite la voir intégrer un circuit de visite renommé, consacré au patrimoine baroque.

« Terroirs d’excellence en Savoie » un film réalisé par Françoise Cros de Fabrique. Une Coproduction Eclectic et France Télévisions

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de notes : 21

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces