Quand Gérard Depardieu irrite l’opposition russe


Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Il y a quelques heures à peine Vladimir Poutine octroyait par décret la nationalité russe à Gérard Depardieu.  L’affaire aurait presque pu en rester là si l’acteur n’avait pas décidé de vanter dans une lettre tous les mérites de la Russie, « une grande démocratie » selon lui.

Une petite phrase qui a irrité beaucoup de monde suscitant moqueries et sarcasmes sur la toile comme dans les médias.


ANNONCES

Mais c’est en Russie que les propos de l’acteur semblent finalement avoir le plus choqué ! L’opposition russe, par la voix de Édouard Limonov (l’un des plus farouches opposant à Poutine), l’invite ainsi à venir avec son nouveau passeport le 31 janvier prochain sur le place Trioumfalnia à Moscou.

Sur cette place, tous les 31 à 18 heures, des citoyens russes réclament le respect de l’article 31 de la Constitution, à savoir le droit de pouvoir se rassembler pacifiquement.


ANNONCES

Et de l’inviter à jouer le rôle du défenseur de la liberté russe…. un peu comme son rôle du grand révolutionnaire Danton.

Mais Édouard Limonov n’est pas le seul à réagir. Matvei Ganapolski, un journaliste d’opposition anti-Poutine, lâche « On ne lui pardonnera pas cette phrase où il dit que la Russie est une grande démocratie ».

Hier sur Europe 1 c’est l’actrice française d’origine Russe Macha Méril qui a fait part de son incompréhension. Et de dénoncer le racolage des autorités russes mais aussi le manque de lucidité de l’acteur qui ne semble pas se rendre compte que la majorité de la population russe vit sous le seuil de la pauvreté.

Bref, Gérard Depardieu ne s’est pas fait que des amis… en Russie. L’incroyable popularité dont il jouit toujours dans le pays va t-elle en pâtir ?

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES