Vladimir Cosma « Sa musique était un peu méprisée »



0
(0)
capture Europe 1 by Dailymotion

Annonces

Ce matin c’est un grand compositeur que Nikos Aliagas avait l’honneur de recevoir sur Europe 1 à 8h35. Vladimir Cosma est en effet venu se confier en direct dans « Europe 1 Matin » pour évoquer le spectacle « Les meilleures musiques de film » qui se jouera au Théâtre du Châtelet le 24 mars prochain.


Annonces

Après l’écoute de quelques-unes de ses plus belles compositions pour le cinéma (300 sont à mettre à son actif), Vladimir Cosma a avoué qu’il avait commencé à jouer de la musique à 6 ans (du violon) et à composer vers l’âge de 12 ans.

Revenant sur son arrivée en France à l’âge de 22 ans, le compositeur a indiqué être retourné pour la première fois dans son pays (ndrl : la Roumanie) il y a quelques semaines à peine.

Vladimir Cosma a ensuite évoqué son métier, sa carrière, les musiques dont il est le plus fier, mais aussi les quelques frictions qu’il a pu avoir avec Yves Robert pour le thème du film « Un éléphant ça trompe énormément ».


Annonces

L’occasion pour lui d’indiquer qu’au début de sa carrière certains méprisaient un peu sa musique parce qu’il signait celle de films « populaires »…

Le reste c’est dans la vidéo Europe 1 que nous vous proposons tout de suite.


Vladimir Cosma chez Nikos par Europe1fr

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces