« Only God Forgives » : Ségolène Royal s’en prend à Aurélie Filippetti


"Only God Forgives"Depuis sa présentation lors du 66 eme Festival de Cannes, le film de Nicolas Rinding « Only God Forgives » est au coeur d’une vive polémique. Hué lors de sa projection, il a été descendu par la critique, nombreux étant ceux à lui reprocher sa trop grande violence.

Une journaliste du Hollywood Elsewhere a même écrit à propos du film : « Only God Forgives » est « hyperviolent, moralement répugnant, triste, absurde, terne, un rythme d’escargot, idiot, éventuellement misogyne, suffocante visuellement, prétentieux ».


ANNONCES

Et c’est justement cette violence qui est aujourd’hui pointée du doigt par Ségolène Royal. Alors qu’il était initialement interdit aux moins de 16 ans, ce film a fait l’objet de ce que l’on appelle un déclassement suite à une réclamation du distributeur du film.

Après un avis de l’assemblée plénière de la Commission de classification des œuvres cinématographiques, « Only God Forgives » fait désormais l’objet d’une « interdiction aux mineurs de moins de douze ans avec avertissement ».


ANNONCES

Dans cette décision, Ségolène Royal y voit la patte de la ministre de la culture, Aurélie Filippetti.

Invitée de France 5 ce week-end, l’ex candidate PS à la Présidentielle a ainsi déclaré « Je regrette qu’Aurélie Filippetti ait fait déclasser un film ultra violent, qui était interdit au moins de 16 ans (…) sous la pression des producteurs ».

Cette mise en cause a très vite fait réagir la principale intéressée. Via un communiqué de presse, Aurélie Filippetti a précisé qu’elle n’était aucunement intervenue pour faire changer le visa rendu par la Commission.

Et de préciser qu’elle avait simplement demandé, suite au recours du distributeur qui contestait le premier avis rendu, un second visionnage. La loi lui autorise une telle démarche.

Pour autant la Ministre réfute l’idée selon laquelle elle serait intervenue en faveur de la production du film. Le communiqué du Ministère précise qu’Aurélie Filippetti s’est simplement contentée de suivre l’avis de la Commission comme elle l’a toujours fait depuis sa prise de fonction.

Pour rappel, « Only God Forgives », c’est l’histoire est celle de Julian (Ryan Gosling), un anglais installé à Bangkok devenu une figure respectée de la Pègre. C’est avec son frère Billy qu’il dirige un club de boxe thaï qui est en réalité un lieu consacré au trafic de drogue à destination de Londres. Quand Billy est assassiné, leur mère Jenna arrive de Londres pour chercher le corps. Elle est elle-même à la tête d’une puissante organisation criminelle et a l’habitude d’obtenir exactement ce qu’elle veut. Elle va régler ses comptes, à travers un parcours sanglant où se mêlent rage, trahison et vengeance, qui mènera à une ultime confrontation et à une possibilité de rédemption.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES