Secret Story : pour Benjamin Castaldi, il est important d’exister avec d’autres émissions !



0
(0)
Crédits photo : © Julien CAUVIN / TF1

Annonces

Benjamin Castaldi, l’animateur vedette de Secret Story, était ce matin l’invité du Grand Direct des Médias sur Europe 1. Il répondait aux questions de Thomas Joubert.


Annonces

L’occasion pour lui d’évoquer les audiences de l’émission, une future 8eme saison mais aussi ses envies pour le futur et ses relations avec la chaîne sur laquelle il officie, à savoir TF1.

Tout de suite, quelques morceaux choisis….

Faisons d’abord un point sur les audiences car chaque année on entend tout et son contraire à propos de l’émission.


Annonces

« Ça marche très bien. On est sur une moyenne d’un 1.9 million sur la quotidienne, 30% sur la ménagère, 15% sur l’individu. L’hebdo est extrêmement stable à 2 millions et a beaucoup moins fluctué que les saisons précédentes. C’est surtout un véritable événement sur les réseaux sociaux 300 000 tweets vendredi dernier c’est l’émission la plus commentée de toutes les émissions. Ça marche sur les jeunes de 15 à 24 ans, 40%, mais on fait fuir les plus âgés. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde ! »

Si ça marche il y aura une saison 8, vous en serez ?

« Si elle est dans les cartons j’en serai. Mais je ne dirige pas TF1, pour l’instant ça n’est pas décidé ! »

Secret Story sans Castaldi c’est possible ? Qui pourrait vous remplacer ?

« Personne n’est irremplaçable. Vincent Cerutti, Estelle Denis, Karine Ferri… »

Vous avez été très clair à ce sujet. Si TF1 n’a rien s’autre que Secret Story pour vous l’année prochaine vous claquez la porte.

« Pas claquer la porte mais c’est important pour un animateur d’exister avec une autre émission que celle que l’on fait depuis 7 ans. Maintenant j’adore cette émission,  c’est un plaisir à animer, c’est du direct tous les jours. Donc ça m’ennuierait de ne plus la présenter. »

Est-ce que ce n’est pas le syndrome Olivier Minne cantonné à Fort Boyard sans qu’on sache pourquoi, car c’est un bon animateur tout comme vous ?

« Moi je suis cantonné à Secret seulement depuis 1 an. Je me suis occupé ailleurs la saison dernière, je suis parti en Amérique j’y repars dès la mi-septembre pour terminer ce que j’ai commencé la bas »

Vous sentez-vous mal aimé à TF1 ?

« Non je crois pas. La TV évolue énormément, les formats y’en a pas tant que ça. Quoi qu’on en dise, quand on est a l’antenne trois, quatre mois du lundi au samedi plus une hebdomadaire plus une quotidienne, on est exposé et dans le cas de Secret on est surexposé parce qu’on en parle énormément c’est une événement sur la chaine donc ça veut dire qu’on existe. Pour les gens, même si je ne suis pas à l’antenne d’octobre à juin de l’année d’après, ils pensent que j’y suis tout les jours donc en terme d’image c’est pas très grave. Mais c’est vrai qu’on a envie d’exister à travers d’autres formats »

Approché par D8 avant l’été pour présenter la nouvelle quotidienne de 17h vous le confirmez ? ça c’est pas fait parce que TF1 vous a retenu ?

« Ça c’est pas fait. On n’est pas des footballeurs, c’est même plus une question d’argent. Aujourd’hui si on dit retiens moi sinon je pars, on vous répond la porte est là. C’est valable pour 99% des animateurs en tout cas à TF1 c’est comme ça que ça se fait. »

Qu’est ce qui vous a fait rester à TF1 ?

« D’abord parce que c’est une chaine sur laquelle je me sens bien, ça reste la première chaine européenne, ça reste une excellente chaine. Par rapport à ce que je sais faire je pense que ma place est plus sur TF1 qu’ailleurs »

Et vous êtes assuré qu’’il y aura autre chose que Secret Story la saison prochaine ?

« Il n’y a pas d’assurance, y’a plus d’assurance. J’espère faire autre chose maintenant si y a pas je partirai en Amérique et je reviendrai en juin prochain. »

Et en France sur quelle chaine on pourrait vous voir, sur M6 ? vous n’êtes plus fâché ?

« Je n’ai jamais été fâché avec M6, je ne suis fâché avec aucune chaine. Pour l’instant je suis sur TF1 y’a pas de discussion. Effectivement D8 ça ne c’est pas fait et je me sens bien à TF1. Je ne me sens pas mal-aimé à TF1, peut être pas assez aimé mais pas mal aimé. »

Concernant Secret Story : y’a pas un peu de lassitude au bout de la septième saison ?

« Je conseille à beaucoup de gens d’animer cette émission. Ça ne se résume pas à taper 1 taper 2 taper 3 C’est une émission assez difficile à présenter à animer, il y a beaucoup de paramètres à gérer en même temps. C’est passionnant pour un animateur. »

Oui mais le contenu ne vole pas haut…

« On va pas demander à Secret Story de parler Goethe, si on veut parler de Goethe on va sur une autre chaine. Pas de complexe d’exister à travers la culture. La culture y’a pas besoin de la présenter pour s’y intéresser et quelque part je ne trouve pas ça aussi stupide qu’on le dit. »

Quand on voit ce faux bébé, la chorégraphie bidon qui sont en train de monter…

« Je ne dis pas que parfois on n’est pas dans le ridicule ou le second degré. Mais bon si on prend au second degré ça peut être drôle. On prétend pas faire de la culture et apprendre des choses aux gens qui nous regardent on prétend les divertir, c’est de plus en plus un jeu. »

Ça a pas perdu de son sel, les secrets sont bidons, on s’en fout.

« Non ils ne sont pas bidons. Nous avons besoin dans une émission de télé réalité de candidats qui soient des bons candidats. Quand on n’a pas forcément le secret qui va avec on crée des secrets mécanisés mais on n’invente rien. On est dans le jeu Secret Story, on se présente comme une famille et on doit tenir le secret le plus longtemps possible. C’est pas inventé mais mécanisé. »

La star cette année dans Secret Story c’est Eddy évidemment. C’est lui qui va gagner ?

« Je ne sais pas. C’est le public qui choisit, il y a un huissier de justice. On ne peut pas décider à l’avance qui va gagner. »

Ça vous plait par la suite de voir vos candidats sur NRJ12 ?

« Ça les fait exister mais ça nous fait une rude concurrence et finalement NRJ12 a un avantage sur nous c’est que les candidats ne sont plus des anonymes. Aujourd’hui ça ne me dérange pas »

Pourquoi TF1 ne recycle pas elle-même ses candidats ?

« Car TF1 innove mais ne recycle pas. »

Choix que vous regrettez ?

« Aucun. »

Pas même Secret story, votre départ à M6? Vous pourriez vous sentir emprisonné par Secret Story ?

« Vous ne demandez pas à un comédien qui est sur scène depuis 2 ans ‘il est lassé. S’il est lassé il arrête. Moi je ne suis pas lassé, je m’amuse. Concernant les débats sur le coté intellectuel ou pas, il n’y a aucun niveau intellectuel à Secret Story, y’en a aucun. On a le droit de critiquer, la critique fait vivre, on fait attention à ceux que les gens ressentent. Moi je suis très bien avec Secret mais bon j’aimerai bien faire autre chose notamment un jeu. »

Vous développez un projet de jeu au Etats-Unis

« Il arrive bientôt en France. on est déjà en négociation avec d’autres pays. Ça s’appelle « Wha’t have you got ». J’espère qu’il arrivera en France mais il va arriver certaines dans d’autres pays avant la France. »

Intégralité de cette interview à découvrir en cliquant ici

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces