Mort de Ménie Grégoire : une grande voix de la radio



0
(0)
© Calmann-Lévy
© Calmann-Lévy

Annonces

Dans la série « mauvaise nouvelle », on a appris ce week-end la disparition d’une grande voix de la radio ! Ménie Grégoire, de son vrai nom Marie Laurentin,  est en effet décédée dans la nuit de vendredi à samedi à l’âge de 95 ans.


Annonces

Elle était surtout connue du grand public pour avoir animé « Allô, Ménie » et « Responsabilité sexuelle », des émissions qui ont largement contribué à vulgariser la psychanalyse et à démythifier la sexualité.

Celle que l’on surnommait « La Dame de coeur » avait réussi à ce que le sexe ne soit plus un sujet tabou sur les ondes d’une radio nationale.

L’une d’entre-elles, celle du 10 mars 1971, reste encore dans de nombreuses mémoires. Consacrée à l’homosexualité, elle avait été interrompue par des militants du Front homosexuel d’action révolutionnaire qui entendaient par leur action dénoncer le ton homophobe de l’émission.


Annonces

Selon RTL, et dans le cadre son émission « Allô, Ménie » diffusée entre 1967 et 1982, Ménie Grégoire aura reçu plus de 100.000 lettres d’auditeurs. Certaines d’entre-elles seront publiées dans un livre intitulé « Comme une lame de fond, 1967/1981 » paru chez Calmann-Lévy.

C’est sa fille qui a annoncé sa mort précisant qu’elle passait l’été dans une maison de famille en Touraine. C’est dans une maison de retraite médicalisée où elle venait d’être transférée qu’elle s’en allée pour toujours.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces