La famille de L’Wren Scott se dit choquée par Mick Jagger…


FLASHBACK -. Le 17 mars dernier  L’Wren Scott, la compagne de Mick Jagger était retrouvée sans vie à son domicile de New-York. Très vite l’autopsie réalisée avait conclu à un suicide par pendaison. Et si aujourd’hui encore personne n’arrive à comprendre les raisons de ce geste, les enquêteurs se sont rapidement demandés si les dettes colossales de son entreprise LS Fashion Limited ne l’avaient pas poussée à commettre l’irréparable.

Suite à ce drame les Rolling Stones prenaient la décision d’annuler le reste de leur tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande. Le porte parole du groupe avait alors déclaré que Mick Jagger était trop dévasté pour chanter.


ANNONCES

« Tout ce que je peux vous dire, c’est que Mick est absolument dévasté et que tout le monde, des membres du groupe aux ingénieurs du son, le soutiennent. Il est dans un tel état… » avait-il alors déclaré au Times.

Plusieurs mois plus tard, tout le monde semble avoir fait son deuil… Mick Jagger, le premier.  C’est ainsi qu’il réclame  à la compagnie d’assurances la bagatelle de 12 millions d’eu­ros de dommages et inté­rêts suite à l’annulation de plusieurs dates de la tournée du groupe. Une demande qui a provoqué la colère de la famille de L’Wren Scott.


ANNONCES

Dans un entretien accordé au Daily Mail, Rob Shane (le beau-frère de L’Wren Scott) n’a pas caché sa colère en lâchant  « Ce mec n’a pas besoin d’argent ». Pour lui Mick Jagger est un homme sans coeur capable de tout pour arriver à ses fins. Un brin moqueur, il a ensuite rajouté « J’ai ri quand la compa­gnie d’as­su­rance a refusé son dossier »

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Et oui car la demande de Mick Jagger a bien été rejetée par la compagnie d’assurance qui vient de lui adresser une fin de non-recevoir. Le chanteur avait pourtant produit un certificat médical prouvant qu’il était victime d’un « sévère syndrome de stress post-traumatique » et lui interdisant formellement de se produire sur scène pendant une période d’au moins 30 jours.

Le contrat souscrit par le groupe prévoyait pourtant une indemnisation si une ou plusieurs dates de la tournée venaient à être annulées à la suite du décès « soudain et imprévisible » d’un proche. Sauf que la compagnie d’assurances  a décidé de qualifier le suicide de L’Wren Scott d’acte intentionnel et non d’acte soudain et imprévisible. Histoire de mieux justifier ce refus, elle aurait même lancé une procé­dure afin de connaître l’his­to­rique médi­cal de la défunte styliste et déterminer si elle recevait ou pas des soins.

De retour en Australie, Mick Jagger annule un autre concert

En cette année 2014, l’Australie ne porte décidément pas chance à Mick Jagger. Il y a quelques jours à peine les Stones ont été contraints d’annuler l’un de leurs 9 concerts, celui prévu à Hanging Rock, à 80 km au nord de Melbourne dans l’État de Victoria.En cause une infection à la gorge dont a été victime le chanteur du groupe.

L’hommage de Mick Jagger à L’Wren Scott

Suite à ce drame, Mick Jagger avait utilisé son compte Facebook pour faire part de sa tristesse mais aussi de son incompréhension.

« J’ai toujours du mal à comprendre comment mon amante et meilleure amie a pu mettre fin à ses jours de cette façon si tragique (…). Nous avons passé des années merveilleuses ensemble et nous nous étions créé une belle vie. » avait t-il notamment écrit.

Evoquant le souvenir d’une femme dont le talent était admiré de tous, Mick Jagger avait aussi tenu à remercier tous ceux qui lui avaient témoigné leur affection.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES