Ce soir à la télé: « La Grand Vadrouille » ou « Madagascar 3 » ?



0
(0)
capture écran TF1
capture écran TF1

Annonces

Au programme de votre soirée télé de ce dimanche 21 décembre 2014, deux grands films vous attendent. Sur TF1 tout d’abord, retrouvez le mythique duo Louis de Funès/Bourvil dans une énième rediffusion d’un film devenu culte, celui de Gérard Oury « La Grande Vadrouille ».


Annonces

Durant de longues années, il a été le film le plus vu de tous les temps dans les salles obscures françaises avec 17.273.343 de spectateurs. Depuis « Bienvenue chez les Ch’tis » et « Intouchables » sont passés par là…

Rappel de l’histoire : En 1942, pendant l’Occupation allemande, trois Britanniques atterrissent en parachute à Paris après que leur avion a été abattu. Un peintre en bâtiment et un chef d’orchestre que rien ne rapproche, décident de les cacher, puis de les accompagner vers la zone libre. En route pour la Bourgogne, ils sont poursuivis par les Allemands…

Aux côtés de Louis de Funès et Bourvil, Claudio Brook dans le rôle de Peter Cunningham et Mike Marshall dans celui d’Alan Mac Intosh.


Annonces

Madagascar 3 sur France 2

Un tout autre style sur France 2 avec le film d’animation des studios DreamWorks « Madagascar 3: bons baisers d’Europe ». A 4 jours de Noël, gageons que les enfants devraient être nombreux devant leur petit écran d’autant qu’il s’agit de la toute première diffusion en clair d’un film sorti en 2012 et qui avait convaincu 3.3 millions de spectateurs dans les salles françaises.

Rappel de l’histoire : De retour d’Afrique, où leur dernière aventure les avait menés, Alex et ses fidèles amis Marty, Gloria et Melman aspirent désormais à rentrer chez eux, à New York, et à retrouver le cadre familier du zoo de Central Park. Autant dire qu’ils sont prêts à tout pour y parvenir ! Alors que King Julian, Maurice et les Pingouins se joignent à eux, leur nouvelle expédition rocambolesque les conduit en Europe où ils trouvent la couverture idéale : un cirque ambulant dont ils deviennent les héros – façon Madagascar bien sûr !

Et pendant ce temps-là sur M6

Noël ou pas, M6 ne déroge pas à la règle. Ce soir la chaîne proposera en effet un nouveau numéro de son magazine d’information « Capital ». Ce soir place à la démesure avec un sujet consacré au business de Las Vegas !

Petite présentation : Quelques jours avant Noël, Capital vous invite dans la capitale mondiale du spectacle et du divertissement : Las Vegas. Située en plein désert, c’est la ville de la démesure, de l’extravagance, du clinquant, qui attire chaque année 40 millions de touristes. Ici, tout est plus grand et plus fou qu’ailleurs : les hôtels, les casinos, les shows, les restaurants, le shopping et les success stories. Comment Las Vegas est-elle devenue un tiroir-caisse géant ? Comment les shows à grand spectacle ont-ils pris le dessus sur les machines à sous ? Comment fonctionne, en coulisses, le plus grand hôtel du monde (The Venetian, 7 000 chambres) ? Et comment, dans ce milieu ultra concurrentiel, certains Français ont-ils réussi à s’imposer ? Une enquête inédite et une immersion totale au cœur d’une ville unique au monde.

La guerre des shows

À Las Vegas, l’industrie du spectacle pèse 10 milliards de dollars par an. Forcément, avec une telle manne, les compagnies se bousculent sur le Strip (la « Croisette » de Las Vegas) : 170 shows par soir, des stars internationales, des budgets colossaux et une programmation qui se renouvelle sans cesse. Avec 8 spectacles en simultané, le Cirque du Soleil est le champion toutes catégories de l’année. Comment cette compagnie hors norme, créée au début des années 80 par le canadien Guy Laliberté (fortune estimée à 2,5 milliards de dollars), impose-t-elle sa loi à Las Vegas ? Quelles sont les recettes de son triomphe ? Et comment ses concurrents (David Copperfield, Céline Dion et autres Britney Spears) organisent-ils la riposte ?

En coulisses dans le plus grand hôtel du monde

The Venetian (5 étoiles) est le plus grand hôtel du monde, l’établissement de tous les records : 7 000 chambres et suites, 35 restaurants, 160 boutiques, plus de 10 000 employés, un casino de 11 000 m², 5 piscines (dont une de 2ha), etc… Une véritable ville dans la ville, au décor de Venise (avec son palais des Doges, sa place Saint-Marc et ses canaux reconstitués). Comment cette incroyable usine à touristes réussit-elle à afficher complet toute l’année ? Quelles sont les méthodes et les astuces de la direction pour faire de chaque client le plus heureux (et aussi le plus rentable !) des touristes ? Enquête en coulisses sur un hôtel inclassable.

Pendant ce temps-là, à 8 000 kilomètres de Las Vegas…

Le Moulin des Roches : un cabaret 100% sud-ouest

À Mauzac, un petit village de 700 habitants près de Toulouse, c’est la fête tous les week-ends. Dans un ancien dépôt à grains, non loin du plus gros élevage de canards gras de la région, « le Moulin des Roches », un vrai cabaret, avec plumes, strass et paillettes. Des spectacles de music-hall avec des artistes du coin (et d’ailleurs) qui font courir toute la région, et même au-delà. Et un restaurant gastronomique qui propose des menus typiques avec le foie gras en vedette. Depuis 1997, le succès ne se dément pas et le cabaret affiche complet tous les vendredis et samedis soir. Comment « le Moulin des Roches » est-il devenu le spectacle de music-hall le plus couru du sud-ouest de la France.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces