« Charlie Hebdo » : Nicolas Sarkozy dénonce un acte abject


Depuis le terrible attentat qui a frappé ce mercredi la rédaction de Charlie Hebdo et endeuillé la France – le dernier bilan fait état de 12 morts et 11 blessés dont plusieurs « en situation d’urgence absolue » – les réactions s’enchaînent. Parmi ces réactions celle de l’ancien président Nicolas Sarkozy.

Sur sa page Facebook, il dénonce un acte abject et plaide pour des sanctions d’une extrême sévérité. Voici le texte que Nicolas Sarkzoy a publié sur sa page Facebook accessible ici


ANNONCES

capture TF1
capture TF1

« L’ignoble et sanglante fusillade, d’une violence inouïe, qui s’est déroulée dans les locaux du journal Charlie Hebdo est une tragédie nationale qui bouleverse chacun d’entre nous.

Je tiens à exprimer ma profonde émotion face à cet acte abject qui heurte la conscience humaine. Les journalistes et la rédaction de Charlie Hebdo ont été pris pour cible. C’est une atteinte directe, sauvage, à l’un de nos principes républicains les plus chers : la liberté d’expression.


ANNONCES

Mes premières pensées se tournent vers les nombreuses victimes de cet attentat barbare, leurs familles, leurs proches et je pense également aux forces de police qui paient un lourd tribut. Je forme des vœux pour les blessés.

Les coupables de ces actes barbares doivent être poursuivis et châtiés avec la plus extrême sévérité et fermeté. Notre démocratie est attaquée. Nous devons la défendre sans faiblesse. La fermeté absolue est la seule réponse possible.

La France est une nouvelle fois frappée par la barbarie terroriste et sa violence aveugle. Nous ne pouvons pas céder le moindre pouce de terrain. Nous devons continuer à dire que ce que nous avons envie de dire, nous devons continuer à vivre comme nous voulons vivre. Nul ne réussira à nous en empêcher.

Notre Nation est endeuillée, la France est frappée au cœur, la République doit se rassembler. J’appelle tous les Français à refuser la tentation de l’amalgame et à présenter un front uni face au terrorisme, à la barbarie, et aux assassins.

Le Gouvernement doit prendre des mesures fortes contre le terrorisme. Nous devons élever notre niveau de vigilance. Notre formation politique soutiendra sans réserve toutes les initiatives du gouvernement qui iront dans ce sens. Dans ces heures tragiques, c’est un impératif d’unité nationale devant lequel aucun Français ne peut et ne doit se soustraire ».

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES